Culture

Théâtre: «Allah Islah» vient en aide aux sans-abri

Par Karim Agoumi | Edition N°:5379 Le 25/10/2018 | Partager
La comédie à succès de 19H Théâtre débarque le 26 octobre au Studio des Arts Vivants de Casablanca
Les fonds seront reversés à l’association Riad Al Amal
theatre_allah_islah_079.jpg

La comédie «Allah Islah» sera jouée pour la 15e fois le 26 octobre au Studio des Arts Vivants de Casablanca. Une représentation inédite qui prendra cette fois-ci une dimension humanitaire (Ph. 19H.T)

Pour sa 15e représentation prévue vendredi 26 octobre au Studio des Arts Vivants à Casablanca, la pièce à succès «Allah Islah» de la troupe «19H Théâtre» n’aura pas uniquement pour mission de faire rire aux éclats le public. La comédie en arabe dialectale qu’on ne présente plus sera cette fois-ci placée sous le signe de l’action sociale. Une dimension humanitaire qui fait désormais partie intégrante d’une équipe plus que jamais habitée par la passion de jouer et d’aider son prochain.

Les recettes seront en effet reversées à l’association Riad Al Amal qui accueille des sans-abri. Objectif: offrir à cette tranche défavorisée de la population un toit ainsi qu’un repas chaud.

«Le théâtre est un art merveilleux et nous prenons plaisir à le partager avec un maximum de personnes. Nous sommes heureux de pouvoir l’utiliser comme tremplin social pour apporter un peu de chaleur dans des quotidiens parfois difficiles», confie l’une des comédiennes du projet Rime Aït El Haj, aussi ancienne journaliste à L’Economiste.

«Allah Islah» raconte l’histoire d’une famille composée d’une mère et de trois filles vivant sous le joug d’un père particulièrement conservateur et violent. Une sévérité abusive qui sera remise en question avec l’irruption d’une nouvelle personne dans leur vie. Une comédie sociale au discours poignant et à l’atmosphère pesante qui dénonce avec panache et hilarité les sévères retombées de la famille patriarcale sur le modèle éducatif marocain et sur les conditions des femmes sous nos latitudes.

Outre cette opération, l’équipe a également plusieurs autres actions dans le bénévolat. La troupe a ainsi animé gratuitement des cours de théâtre destinés aux enfants ainsi qu’aux adultes à l’occasion de la journée de la Terre, en partenariat avec l’ONG internationale Global Shepards.

Le groupe a également organisé des ateliers en collaboration avec l’association «Les Rangs d’Honneur», au bénéfice de personnes défavorisées. Une méthode originale et inventive plus connue sous le nom de théâtre de l’opprimé. Des actions qui visent avant tout à faire découvrir le théâtre aux habitants des quartiers populaires et de le présenter comme un échappatoire à la fois source d’enrichissement culturel et de tremplin social.

«Le théâtre est un art susceptible de permettre aux couches les moins bien loties de s’épanouir et de développer leur personnalité. Des points forts qui leur seront bien utiles pour s’intégrer dans la société, aussi bien sur le plan personnel que professionnel», souligne Aït El Haj.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc