Documents

Postes de décision: Les femmes toujours sur le banc de touche

■ Seulement 2% de présidentes d’entreprises■ Le Maroc fait pire que la moyenne africaine■ Comment Lydec et Centrale Danone tentent de féminiser certains métiers (Pages IV & V) ■ Préscolaire: Bientôt la généralisation? (Page VI) ■ L’Institut international San Telmo se positionne sur le Maroc et l’Afrique (Page III) ■ Assertivité: L’art de passer des messages sans heurter (Page VII) ■ L’Esca intègre le réseau international QTEM (Page III)

Soft skills: Ce que veulent les employeurs

■ La com, orale et écrite, en tête des aptitudes les plus recherchées ■ Devant le comportement vis-à-vis des collègues, l’esprit d’initiative, les valeurs… ■ Seul un tiers des lauréats des universités se dit «bien intégré» à la vie en entreprise (Pages IV & V) ■ Surdoués en entreprise Cadeau ou fardeau? (Page VI) ■ Education: Le nouveau découpage régional tire Rabat vers le bas   ■ La Fondation Tanger Med rénove 98 écoles (Page III) ■ Engager un directeur du bonheur? Oui, mais… (Page VII)

STRATÉGIE DIGITALE DES ENTREPRISES

La PME marocaine à l’heure du 2.0 Le monde est aujourd’hui à l’aube d’une nouvelle ère de développement technologique et industriel. Les objets connectés, l’intelligence artificielle, la mobilité, le Cloud computing et l’impression 3D sont en train de révolutionner les modèles économiques et les entreprises doivent rapidement s’y adapter. Dans ce dossier, nous vous proposons quelques pistes de réflexion pour réussir votre transformation digitale.

8 mars: Un dossier exceptionnel de 16 pages

21 femmes prennent la parole Comment elles ont changé leur monde 8 mars: Un dossier exceptionnel de 16 pages

L’école publique tue la mixité sociale

■ En faillite, elle se voit désertée par les classes intellectuelles ■ La configuration coloniale de l’éducation est plus que jamais d’actualité ■ La part des enfants scolarisés dans le privé double en dix ans (Pages II & III) ■ Enseignement supérieur :  Les premiers pas de l’agence d’évaluation (Pages IV & V) ■ Grandes écoles françaises: Polytechnique en tête (Page VI) ■ Coaching mental, ou comment libérer le potentiel dormant de vos salariés (Page VII) ■ Les managers qui bougent (Page II)

Maroc-Afrique: La nouvelle impulsion

Le come-back du Maroc dans les instances de l’Union Africaine (UA) impose un nouveau tempo à son positionnement économique sur le continent. L’Afrique concentre désormais plus de la moitié des flux d’investissements marocains dans le monde (51%). Le business made in Morocco est en train de sortir de sa zone de confort. Il s’attaque à de nouveaux marchés, notamment les économies anglophones. Un véritable tournant dans l’approche Sud-Sud développée par la plus haute autorité du pays.  

TRANSPORT ET LOGISTIQUE

Un secteur en marche ! Des coûts de stockage en nette diminution, des véhicules de plus en plus performants et adaptés à tous les secteurs d’activité, des infrastructures en constante évolution, le secteur du transport et de la logistique au Maroc effectue aujourd’hui sa révolution. Pour l’entreprise marocaine, c’est une aubaine à saisir pour, à la fois, améliorer ses performances sur le marché et dénicher de nouvelles opportunités de développement. Le secteur du Transport et de la Logistique au Maroc se porte mieux. Même si la stratégie nationale de développement de la logistique a pris quelques retards en raison des freins liés à l’offre immobilière et à la mise à niveau de la gestion logistique dans les entreprises, les avancées sont aujourd’hui notables. L’AMDL, l’Agence marocaine de développement de la logistique, rappelle notamment que l’offre a été quasiment multipliée par 7 au cours des six dernières années avec près de 600 hectares disponibles. Le coût d’entreposage a également considérablement diminué pour se situer aujourd’hui aux alentours de 1,9 DH/jour/palette contre 3DH, en 2011. Le prix moyen de location de l’immobilier logistique prêt à l’emploi est à ce jour de l’ordre de 40 DH/m2/mois au niveau de la région de Casablanca. Le secteur a également adopté plus d’une dizaine de nouvelles normes marocaines. Le Maroc a aussi obtenu l’organisation d’Eurolog 2018

Châtiment corporel: Le défouloir des enseignants

■ Une pratique interdite, pourtant encore bel et bien d’actualité ■ Incompétence, crise, pression… poussent les profs à commettre l’irréparable! ■ Un observatoire national de la violence scolaire en cours de préparation (Pages IV & V) ■ Enseignement: Une nouvelle ère pour l’évaluation (Page II) ■ L’enseignement supérieur privé prêt à aller au clash (Page III) ■ Meilleur employeur: DHL rempile (Page II)  ■ Intelligence relationnelle: Managez par empathie (Page VII)

Doctorat: C’est parti pour les Conventions industrielles!

■ Les «Cifre», cofinancées par le Maroc et la France, offrent plus de 24.600 euros par an ■ Leur objectif est d’inciter les lauréats de master à s’investir dans la recherche ■ Commerce & gestion, sciences de l’ingénieur, éducation,… Grosse pénurie de doctorants (Pages IV & V) ■ A quoi ressemble l’entreprise idéale? (Page III) ■ Pour motiver vos troupes, engagez un responsable du bonheur! (Page VII) ■ Grand hommage à Driss Aboutajdine (Page II) ■ Coup de pouce de Booking.com aux startups du tourisme durable (Page VI)

Emploi: Bien pauvre croissance!

  • Un point du PIB crée quatre fois moins d’emplois qu’il y a 20 ans • Femmes et jeunes, les grands perdants • 2,7 millions des 15-24 ans ne sont si à l’école, ni en formation, ni en activité! (Pages IV à VI) • Ecoles turques: Le replacement des élèves démarre (Page II) • Les grandes ambitions de Sana Education • Tibu va à la rencontre de 20.000 élèves dans 24 villes (Page III) • Les managers qui bougent (Page II)
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc