Habillage_leco
Régions

Tanger: Les croisières marquent une pause

Par Ali ABJIOU | Edition N°:4933 Le 06/01/2017 | Partager
Baisse du nombre de croisiéristes en 2016 après plusieurs années de croissance
Conjoncture mais aussi forte concurrence des ports en Méditerranée orientale
tanger_croisiere_033.jpg

Les croisières sont une niche sur laquelle le secteur touristique à Tanger peut compter pour compenser les baisses en basse saison  (Ph Adam)

2016 n’aura pas été une bonne année pour les croisières à Tanger. L’année s’est terminée sur une baisse des arrivées de près de 20% pour passer sous la barre des 100.000 croisiéristes. Selon des chiffres issus de la délégation du tourisme de Tanger, un total de 68 navires ont accosté à Tanger lors de cette année, parmi eux les plus grands paquebots de la Méditerranée dont Costa Mediterranea, Norwegian Epic, Costa Magica et Oriana, entre autres.

Les raisons de cette baisse, à contre-courant des performances de la ville en matière touristique, sont liées, selon plusieurs agences réceptrices à Tanger à la conjoncture internationale. Cette dernière continue d’être très instable, ce qui affecte de plein fouet le négoce des croisières. Malgré l’amélioration des conditions économiques en Europe, principal client des croisières en Méditerranée, la demande n’a pas encore atteint les niveaux d’avant la crise. D’autre part, la grande concurrence avec la remontée de plusieurs destinations en Méditerranée comme la Grèce, devrait tirer une partie de la clientèle vers l’est au détriment des ports émergents comme celui de Tanger.

Tanger est d’ailleurs situé dans le voisinage immédiat de trois des dix premiers ports méditerranéens en matière de croisière, Barcelone, Venise et Civitavecchia. Enfin, les travaux encore en cours au niveau du port de Tanger-Ville ne lui permettent pas encore de mieux faire valoir ses atouts comme future capitale régionale en matière de croisières et de plaisance. Le port est en train de connaître une profonde refonte avec une marina qui devra être l’une des plus modernes et attractives de la région. Tanger devra aussi compter dès l’année prochaine avec deux autres quais pour croisières, ce qui devra tripler sa capacité actuelle, des paramètres qui devront lui assurer un développement confortable lors des prochaines saisons et être prête si la tendance s’inverse de ce côté de la Méditerranée.

Malgré tout, la ville continue d’attirer l’attention. Actuellement, c’est une demi-douzaine d’opérateurs dont Costa qui ont choisi Tanger comme port d’escale. Costa a en effet été l’un des premiers à avoir opté pour les nouveaux quais à croisière du port de Tanger-ville après leur remise à neuf en 2013. Il a été suivi par d’autres comme la Holland America Line et dès 2015, le terminal a commencé à accueillir de nouvelles compagnies comme la Norwegian Cruise Line.
De notre correspondant,
Ali ABJIOU

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc