Habillage_leco
SOLUTIONS & CO by sparknews

L’énergie des vagues

Par Elena COMELLI | Edition N°:4891 Le 04/11/2016 | Partager
energie_des_vagues_090.jpg

Sur les îles du sud de l’Italie, l’accent est mis davantage sur l’énergie obtenue à partir du soleil et de la mer. Pantelleria, la plus grande des îles satellites siciliennes, a commencé à exploiter la puissance des vagues à l’aide d’un appareil conçu par Wave for Energy (W4E), une équipe issue de l’Université Polytechnique de Turin. ISWEC, une unité flottante de 200 kilowatts, produit 150 mégawatts-heures par an et alimente une usine de dessalement, qui produit de l’eau douce, une ressource rare et précieuse pour l’île. L’énergie est produite en utilisant un convertisseur gyroscopique à deux modules, composés de deux roues métalliques de 10 tonnes qui tournent grâce à la puissance des vagues. Le prochain projet est d’installer une deuxième machine similaire qui répondrait aux besoins en énergie de 200 familles. En plus des dispositifs de l’Université Polytechnique, le projet Smart Pantelleria Island prévoit la mise en œuvre de systèmes photovoltaïques, systèmes solaires thermiques pour la production d’eau chaude, des mini-éoliennes et les systèmes de stockage d’énergie. Le projet sera lancé cet été par la société énergétique Terna, en collaboration avec la municipalité de Pantelleria –dans le but d’augmenter la production d’énergie à partir de sources renouvelables sur l’île à 30%.  L’île d’Elbe se concentre également sur l’énergie des vagues. C’est ici que la première machine commerciale produite par 40SouthEnergy a été installée. Créée par l’Italienne Michele Grassi, cette entreprise innovante, ayant des bureaux à Londres et à Pise, a reçu le soutien de la société multinationale d’énergie renouvelable italienne, Enel Green Power, durant des étapes différentes. Ces dispositifs déployés sur les fonds marins sont moins sujets aux tempêtes que les dispositifs flottants, bien que moins générateurs d’énergie. La plus petite de ces machines, le 50 kilowatts H24, est constituée d’une partie de guidage fixe qui repose sur le fond marin et d’une autre partie montée au-dessus, qui oscille avec le mouvement des vagues ou des marées. Avec un coût qui concurrence déjà le réseau d’électricité, l’énergie des vagues pourrait se révéler être la carte maîtresse pour les petites îles italiennes.
Sur Favignana, la plus grande des îles Egades, l’objectif est d’encourager l’utilisation généralisée de l’énergie photovoltaïque, et de développer une mobilité durable, des réseaux intelligents et de l’éclairage LED. Dans un premier temps, La Sea, la compagnie d’électricité des îles Egades -en collaboration avec ses partenaires du projet Abb, Gewiss et Mercedes-Benz- veut recouvrir le toit du nouveau centre d’alimentation de l’île avec des panneaux solaires. Cette installation leur permettra de produire environ 700 mégawattheures d’énergie électrique par an et alimentera les nouvelles stations de recharge pour véhicules électriques. Favignana, en particulier, a plus de 300 vélos électriques, grâce à une incitation du conseil municipal. L’objectif à moyen terme est de répondre à l’ensemble de la demande d’électricité en utilisant l’énergie solaire, qui remplacera progressivement le carburant diesel, qui est actuellement la principale source d’énergie pour les habitants de l’île. Selon une étude réalisée par La Sea, la surface totale des toitures à Favignana est d’environ 320.000 mètres carrés. En théorie, cela équivaut à une installation d’environ 11 MW de puissance: énergie suffisante pour assurer une production annuelle capable d’assurer les besoins de l’ensemble de l’île, même en haute saison. La réalisation de l’ensemble du programme, y compris les systèmes photovoltaïques, les réservoirs de stockage et les réseaux intelligents, impliquera un investissement total d’environ 25 millions d’euros.

nova.jpg

 

 

 

soco_footer_1.jpg
 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc