×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Héros

Par L'Economiste| Edition N°:2303 Le 22/06/2006 | Partager

Nombre de Marocains com-mencent à avoir un sérieux problème avec la lecture de leur propre histoire. Le maréchal Ameziane était un homme honorablement connu et respecté au Maroc, et ne voilà-t-il pas que certains veulent lui reprocher d’avoir été officier dans l’armée espagnole, d’avoir participé à la guerre civile dans ce pays, et j’en passe...En fait, de notre point de vue à nous, Marocains, ce qu’il faut retenir de cette affaire, c’est que, d’abord, les Espagnols ont décidé de ne pas ouvrir le dossier de la guerre civile et des horreurs commises de part et d’autre. Ensuite, et c’est ce qui compte le plus pour nous, c’est que l’armée de libération du Maroc avait ses bases arrières dans le nord et était implicitement soutenue par les Espagnols; les résistants marocains trouvaient refuge dans la zone nord. Du point de vue du Maroc, le régime franquiste était un régime ami. C’est ce que dit l’histoire.De plus le maréchal Ameziane est revenu au Maroc en 1956 et depuis lors, nul n’a trouvé quoi que ce soit à lui reprocher. Bien au contraire, pour l’opinion publique il était même un sujet de fierté.Raisonnablement, peut-on être plus exigeant que les Espagnols ne le sont eux-mêmes vis-à-vis de leur histoire? Nul en Espagne n’a demandé de compte aux soldats et officiers ayant participé à la guerre civile. Comment peut-on, au Maroc, demander au jeune officier Ameziane d’en répondre seul?! Cela n’a pas de sens.En réalité, ce n’est pas tout à fait une ignorance ou une erreur. Ce n’est pas seulement un anachronisme, c’est de la mauvaise foi. Lire l’histoire par le petit bout d’une lorgnette politicienne est une supercherie; plus, se draper dans la morale en proférant un mensonge historique est une escroquerie. Et plus encore, ce dénigrement sert à dénier aux Marocains le droit d’avoir des modèles, le droit de se donner des héros… ces pierres avec lesquelles on construit les sociétés humaines.Abdelmounaïm DILAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc