Edition N° 5225 | Le 08/03/2018
Pour le bien-fondé des causes, nos femmes n’ont aucun complexe à être les chevilles ouvrières dans bien des domaines et à briller par la discrétion qui les caractérise. Ce qui, malheureusement, réduit le profit de leurs efforts à une minorité. Il serait temps que la femme soit davantage présente, pour tout ce qu’elle véhicule en termes de compétence, d’expérience, et de performance. Mais...
  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc