×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Edition N° 4807 | Le 01/07/2016
    La physionomie du paysage bancaire devrait évoluer après l'octroi des premiers agréments de banque participative. Emirates National Bank of Dubaï et Masraf Al Rayan du Qatar ont sollicité des agréments pour la création de filiale. D'autres interviendront sur le marché en partenariat avec des établissements marocains. Les filiales marocaines des groupes bancaires français, elles, ont choisi de...
    Edition N° 4806 | Le 30/06/2016
    Les délais de paiement pratiqués sur le marché sont au-delà du raisonnable. Les toutes petites entreprises et les PME sont les premières à en souffrir, alors que ce sont elles qui ont le plus besoin de trésorerie pour accélérer leur croissance. La taille du crédit inter-entreprises est inquiétante La gangrène des délais de paiement continue de se propager. Les trois régulateurs (BAM, l'...
    Edition N° 4805 | Le 29/06/2016
    Le titre du groupe bancaire a drainé un volume de 256 millions de DH dont 242 millions sur le marché de bloc. Il termine la séance en légère hausse de 0,11% à 220 DH. Sa performance depuis janvier ressort à 2,33% L’indice vedette du marché casablancais se ressaisit après sa glissade (-1,17%) de la veille. Il clôture mardi en légère hausse de 0,57% à 9.545,11 points. Le Madex avance dans les...
    Edition N° 4803 | Le 27/06/2016
    Les relations banques/clients peuvent être parfois très tendues. En cas de litige, il y a une démarche précise à suivre. Les procédures et la durée de traitement des plaintes sont encadrées par une circulaire de Bank Al-Maghrib (Ph. L’Economiste) Le rapport entre les banques et leurs clients ne sont pas toujours au beau fixe. Les clients pensent souvent que les établissements de crédit...
    Edition N° 4803 | Le 27/06/2016
     L’exposition sur les grands débiteurs représente 3,4 fois les fonds propres prudentiels. BAM durcit la réglementation pour l’exposition sur les contreparties dont la dette bancaire est d’au moins 500 millions de DH. Les banques doivent appliquer une quotité de 150% aux créances détenues sur ces clients pour le calcul du coefficient de solvabilité Après une succession d’«incidents» sur...
    Edition N° 4801 | Le 23/06/2016
    «Le mémorandum que nous avons adressé au gouvernement n'aborde que le problème du crédit. Il ne comporte en aucun cas des chiffres sur les performances économiques ni leur appréciation», a répondu Abdellatif Jouahri aux critiques sur le contenu du document et le timing de sa démarche (Ph. Bziouat) Le Conseil de politique monétaire de juin a, sans surprise, maintenu le taux directeur inchangé...
    Edition N° 4799 | Le 21/06/2016
    Les mesures de Bank Al-Maghrib pour relancer la demande de crédit et l'activité économique ont eu peu d'effet jusqu'ici. Présidé par Abdellatif Jouahri, le conseil de BAM qui se réunit aujourd'hui pourrait annoncer de nouvelles mesures de soutien à l'économie, mais une nouvelle baisse du taux directeur serait une surprise (Ph. Bziouat) La politique monétaire accommodante de Bank Al-Maghrib...
    Edition N° 4798 | Le 20/06/2016
    La Bourse s’est inscrite dans un mouvement baissier depuis 2008. Les nouveaux administrateurs de la société gestionnaire auront entre autres pour mission d’attirer de nouveaux prospects sur le marché et de donner plus de profondeur à la place (Ph. L’Economiste) L’on va pouvoir passer aux choses sérieuses en Bourse. Le processus de démutualisation du capital de la société gestionnaire a été...
    Edition N° 4798 | Le 20/06/2016
    Dans un marché qui a connu plus de bas que de hauts ces dernières années, les investisseurs sont davantage à la quête des valeurs de rendement. Marsa Maroc devrait offrir un rendement du dividende annuel de 5,2%, ce qui reste relativement attractif puisque le marché propose un dividend yield aux alentours de 4% aujourd'hui Même en plein mois du Ramadan et des horaires de travail réduits, les...
    Edition N° 4797 | Le 17/06/2016
    La concentration sur certains clients constitue l’un des points faibles du secteur bancaire. Bank Al-Maghrib veut mieux encadrer les opérations avec les groupes et apparentés pour réduire le risque Les banques s’intéressent de plus en plus aux toutes petites entreprises et aux PME, mais doivent en même temps mieux gérer leur exposition sur les grands comptes. La faillite de la Samir et les...
    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc