×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Bahija Simou, docteur d’Etat en histoire contemporaine, spécialiste d’histoire militaire, est l’auteur de plusieurs ouvrages. Elle a été commissaire des diverses expositions et activités culturelles. Elle est aussi membre de l’Académie des sciences d’Outre-mer et du comité scientifique ALIPH à Paris. Elle occupe actuellement le poste de directrice des Archives royales.
    Elle a bénéficié de la reconnaissance nationale et internationale, elle a été distinguée notamment par le Wissam Al Arch de l’Ordre d’Officier en 2014 et faite Officier dans l’Ordre national de la Légion d’honneur de la République française en 2016

     

    Edition N° 5445 | Le 04/02/2019
    L’effort de guerre du Maroc ne concernait pas seulement le volet militaire (voir encadré et L’Economiste N° 5405 du 5 décembre et N° 5406 du 6 décembre 2018), mais à l’exemple de l’ensemble des pays colonisés, l’effort fut également socioéconomique. Le Maroc envoya en métropole des travailleurs pour les usines françaises d’armement plus toutes sortes de denrées et fourniment. Au cours des quatre...
    Edition N° 5407 | Le 07/12/2018
    Pendant la Grande Guerre, celle de 1914-1918, les Marocains endurèrent, indépendamment de la violence des combats, d’énormes souffrances physiques et morales. Ils devaient s’adapter à une nouvelle logique de guerre, à apprendre en hâte le maniement d’armes inconnues, à s’initier à une tactique militaire différente de la leur, à endurer la rigueur du climat, à souffrir du mal du pays, à cohabiter...
    Edition N° 5405 | Le 05/12/2018
    L’histoire des combattants et des travailleurs marocains pendant la Grande Guerre est restée longtemps méconnue et on ne lui a accordé que peu d’attention lors des célébrations d’un conflit trop exclusivement envisagé selon une optique européenne. Notre propos vise à porter un autre regard sur la contribution marocaine et à éclairer une page de notre histoire commune. Deux ans après les tabors On...
    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc