×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie

    Virus Tchernobyl: Les sociétés de maintenance informatique prises d'assaut

    Par L'Economiste | Edition N°:498 Le 03/05/1999 | Partager

    · Arrestation du Taiwanais, auteur du virus
    · La parade au CIH disponible sur le Net
    · Discrétion des victimes sur les dégâts

    LA flambée de la demande en assistance auprès des sociétés de maintenance, de réparation de matériel et vente d'antivirus témoigne de l'ampleur des dégâts causés par le virus. Les entreprises et administrations infectées gardent le mutisme. Seule réponse qui revient: «On n'a pas eu de problèmes». A Casablanca, plusieurs banques et compagnies d'assurances auraient été touchées, Crédit du Maroc, BMCE Bank, Al Wataniya, la Sanad..., en plus d'écoles privées, cybercafés et PME/PMI (Suzuki Maroc), des fiduciaires, des sociétés d'import-export et agences de voyages... La banque homonyme du virus CIH aurait été atteint de plein fouet et la paie des salariés avait même été perturbée. Plusieurs ministères ont subi également la visite du CIH: l'Emploi et la Formation Professionnelle, les Affaires Etrangères, le Département des Prévisions et du Plan...
    «Acces System», une PME casablancaise de maintenance et conseil en informatique, a réalisé une étude sur un parc de 284 ordinateurs. Résultat, 26% des machines sont infectées par le virus. Deux formes d'infection ont été relevées: la première concerne la partition du disque dur (63 machines); la seconde, la plus grave, a touché 12 ordinateurs en entraînant la partition du disque dur et l'effacement du «Bios» (le flash). Pour ce dernier cas, les victimes sont obligées de changer la carte mère de l'ordinateur aux prix de 700 à 1.800 DH. «Ce sont les postes-clients qui ont été attaqués. Les dégâts auraient été plus importants si le virus avait touché les serveurs», explique M. Reda Kabbaj, responsable à Acces System. D'ailleurs, Windows NT, Unix et les Macintosh n'ont pas subi les ravages du CIH.
    Autre indicateur de l'importance de dégâts, la demande sur l'information concernant ce virus. L'adresse FTP publiée par L'Economiste jeudi dernier(1) pour récupérer des fichiers servant à désactiver et détruire le virus a enregistré plus de 2.000 connexions, nous a assuré M. Khalid Elfalah, DG d'Autoroute de l'Information et Multimédia.
    Les 60 millions de victimes du fameux virus du 26 avril peuvent télécharger via Internet la parade de «CIH» à l'adresse http://tknet.tku.edu.tw/ ~u4510830. L'inventeur de Tchernobyl, le jeune Taiwanais Chen Ing-hou, a été arrêté vendredi par la police criminelle de Taiwan. Lors de son interrogatoire, Chen a déclaré avoir créé le virus parce qu'il était mécontent des compagnies de software vendant des programmes antivirus inutiles. Il encourt la peine de deux ans de prison et une amende de 300 Dollars.

    Rachid JANKARI

    (1) ftp://ftp.aim.net.ma/logiciels/Win95/Util

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]omiste.com
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc