×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Dossiers

    Veuves et retraitées au paradis de Floride

    Par L'Economiste | Edition N°:145 Le 15/09/1994 | Partager

    La majorité des retraitées aux Etats-Unis sont veuves. Mais leurs vies sont loin d'être vides.

    ICI, quelques dames prennent leur déjeuner; là, leurs amies font une partie de jeu de palets ou quelques pas sur la piste de danse; d'autres encore sont dans la salle de gymnastique faisant des étirements.

    Puisque les femmes vivent plus longtemps que les hommes en moyenne, elles représentent la majorité écrasante des habitants de Naples, la capitale de la retraite, sur la côte de Floride. Selon les chiffres du bureau américain de recensement, il y a aux Etats-Unis 18,7 millions de femmes âgées de plus de 65 ans contre 12,6 millions d'hommes. 9,2 millions d'entre elles sont veuves. Contre 1,8 million seulement de veufs. La Floride compte à elle seule 1.3 million de femmes âgées dont 43.9 % ont perdu leur époux. 12.3 % seulement des hommes âgés en Floride sont veufs.

    Au cours de la dernière décennies Naples a connu un boom dans la construction de maisons de retraite - des centres d'habitation assistée, comme on dit ici. Dans ces centres, de vieilles dames encore actives se pressent aux cours de gym aquatique, de yoga ou de dessin.

    A l'âge de 90 ans Thelma Goldsword joue encore du piano. Elle est née à Cleveland, dans l'Ohio. Elle est venue à Naples il y a 16 ans. Mme Goldsword a monté un quatuor avec trois autres musiciennes. Elles se produisent deux fois par an. Leurs concerts sont gratuits mais on demande aux auditeurs d'envoyer un don au Fonds des Bourses Musicales de Naples.

    Comme Ses partenaires! Thelma est grand-mère et arrière-grand-mère. Elle habite au Bentley Village! un ensemble de résidences indépendantes de tailles différentes pour les retraités et les personnes âgées. Bentley s'étale sur une quarantaine d'hectares. Il y a abondance de loisirs. Mme Goldsword vient de s'inscrire au cours de yoga.

    "Je veux tout simplement être à l'aise et pouvoir profiter de la compagnie de gens que j'aime bien". dit elle. "La musique a toujours été le plus grand amour de ma vie, après ma famille bien entendu".

    Beverley McHugh, 84 ans, s'est installée à Bentley Village après la mort de son mari il y a sept ans. De sa propre initiative elle a fait construire un jardin d'hiver. et propose des soins à base de plantes à ses voisines. Le lundi, elle fait venir des femmes victimes d'attaques cérébrales dans leurs fauteuils roulants.

    "Ce sont des femmes qui ne se rappellent plus grand-chose, ou bien des femmes sourdes ou aveugles" dit-elle. "Je leur donne une plante à toucher à sentir à déguster. et puis je les aide à retrouver les noms".

    Beverley a également son propre jardin derrière sa résidence. "A .New York, j'allais à l'institut Howard Rusk où il y avait une serre", se souvient elle. "Le jardinage est formidable". On ne pense à rien d'autre. Et c'est tellement satisfaisant devoir les changements, lorsqu'une orchidée éclôt, ou que vos jacinthes surgissent". Comme la plupart des autres résidentes de Bentley Village, Mme McHugh vit seule. Pour elle, le village offre mélange réconfortant de liberté .et de sécurité. "J'ai une très jolie maison ici". (dit elle. "Je suis libre de voyager, de faire ce que j'ai envie de faire, de recevoir, mais je n'ai pas de responsabilités. Ce sont les dirigeants du village qui s'occupent de l'appartement. Si jamais je tombais, je n'aurais de l'aide tout de suite. Ce n'est pas une maison de retraite. D'ailleurs ces histoires de retraite me font rire on met toujours l'accent sur l'âge".

    Trish Valenti (Commission indépendante pour la population et la qualité de la vie)/CAMMA Traduit de l'anglais par Dan Throsby.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc