×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    VETMA: Une structure pour la promotion externe

    Par L'Economiste | Edition N°:45 Le 17/09/1992 | Partager

    L'édition Automne/Hiver du VETMA, qui aura lieu les 6, 7 et 8 Novembre, au Complexe Sportif Mohammed V à Casablanca, fait l'objet d'un renforcement de la promotion à l'étranger depuis le mois de Juin.

    La promotion externe du prochain VETMA fait, depuis le 1er Juin, l'objet d'une attention particulière de la part des organisateurs. Les budgets ont été revus à la hausse, la stratégie planifiée sur le long terme. "C'est dans un souci d'efficacité et d'organisation de cette action 3 de promotion du Salon à l'extérieur qu'il a été décidé de nommer une seule personne qui sera l'interlocuteur unique et le coordinateur de toute cette action", explique M. Abderrahmane Atfi, chargé de la promotion externe du VETMA, qui se consacre exclusivement à cette fonction depuis sa nomination. L'objectif recherché est l'institution, au bout d'un certain nombre d'éditions, d'une structure permanente, autonome à l'instar de celle des Salons internationaux. Même si, pour le moment, l'essentiel de sa mission a consisté à établir un diagnostic de l'action de promotion telle qu'elle a été menée jusqu'à présent, la mise en place d'une structure permanente est en germe. "Il ne s'agit pas d'une révolution pour le moment," note M. Atfi. Mais de nombreuses nouvelles démarches, tels les mailings directs dans les Salons, ont été entreprises, et les moyens ont été renforcés. Ainsi, le budget alloué pour la promotion de la prochaine session a été doublé. "Ce budget se chiffre au minimum à 1,5 million de DH."

    La publicité a également été améliorée, tant au niveau quantitatif que qualitatif. Au lieu des traditionnelles insertions publicitaires noir et blanc sur une demi-page dans les journaux spécialisés européens, les promoteurs du Salon ont opté pour le format d'une page et deux couleurs. Le logo définitif du Salon et les couleurs seront désormais constants à partir de cette année. M. Atfi parle même d'un développement de 250% de la publicité. L'espace publicitaire a été élargi et les supports plus nombreux.

    L'image du Maroc

    Les insertions publicitaires se feront à partir du Maroc, alors qu'auparavant, ce travail était confié aux bureaux de représentation permanents situés principalement en Europe. Les supports choisis sont les journaux professionnels les plus lus par les décideurs dans le textile et l'habillement de différents pays. Les espaces publicitaires ont été réservés dans les journaux spécialisés de pays comme la France, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, la Hollande, ou encore la Belgique. La campagne publicitaire a commencé le 20 Août et se maintiendra jusqu'au 10 Octobre.

    Les médias spécialisés seront continuellement informés et invités pour assurer la couverture du Salon.

    Le but de ce dispositif est de faire connaître le VETMA, mais aussi d'instituer une image du Maroc industriel et producteur. "Le Maroc souffre dans de nombreux pays d'un problème d 'image", affirme M. Atfi. Lors de nombreuses missions en Italie, au Canada ou encore en Afrique du Sud, les membres de l'AMIT ont observé que le Maroc était beaucoup plus perçu comme un pays où il n'y a que des sites sauvages et touristiques. C'est le "Maroc/palmier ou Maroc/chameau". Or, même si le Maroc n'est pas générateur de modes comme la France ou l'Italie, c'est un pays producteur. Il est par conséquent un élément de la chaîne. "Les pays créateurs de mode doivent produire quelque part, soit chez eux, soit en Extrême-Orient, soit encore au Maroc ou en Europe de l'Est," indique M. Atfi. Pour que le Maroc soit privilégié par l'Europe, il est nécessaire d'instaurer une image de qualité, de livraison à temps, d'organisation de l'approvisionnement.etc...

    Il y a donc tout ce dispositif qui est à renforcer pour que l'image industrielle marocaine soit aussi ancrée dans l'esprit de l'étranger.

    25.000 lettres

    Un autre élément important dans la mise en place d'une structure permanente avec ses différentes directions, départements, est l'acquisition d'un certain professionnalisme. Pour pouvoir être autonomes à terme, les membres du Comité de promotion du VETMA commencent à collecter les adresses pour constituer une banque de données. Au niveau mailing, il s'agit cette année d'expédier 25.000 lettres. Quelque 10.000 lettres ont déjà été expédiées. L'approche adoptée à ce niveau est l'envoi d'une première lettre informative sur le Salon. Ensuite une lettre de relance est envoyée à deux mois d'intervalle.

    Sur ces 25.000 destinataires, I'AMIT "table" sur 5 à 6% de participants, soit 1.250 à 1.500 visiteurs. Pour le moment, il est impossible de maîtriser tous ces éléments.

    Démarche marketing

    La démarche marketing comprend également l'approche directe qui consiste à être sur place dans les Salons internationaux et sonder les éventuelles sociétés cibles. Les agents permanents, majoritairement des sociétés de service spécialisées, situés à l'étranger jouent aussi un rôle important pour la collecte et la diffusion de l'information et les orientations pour l'approche marketing à adopter dans chaque pays. Pour chaque pays un industriel leader, membre du Comité, donne les grandes orientations pour le pays qu'il connaît. Pour constituer cette banque de données, il est fait appel aux services des diverses fédérations européennes du textile et habillement. Le tout est de parvenir à programmer chaque stade de la stratégie de promotion externe à long terme.

    Ainsi, les dates définitives des quatre prochaines sessions seront définies dès la prochaine édition Automne/Hiver.

    N.H.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc