×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Vers un budget plus «vert» en 2009

    Par L'Economiste | Edition N°:2771 Le 07/05/2008 | Partager

    . 14 milliards d’euros pour l’environnement . 1,5 milliard d’euros pour la lutte contre l’immigrationLa Commission européenne a présenté mardi 6 mai ses propositions de budget 2009 avec un effort pour l’environnement, doté de 14 milliards d’euros, soit une hausse de 0,8% comparé à 2008 et plus de 10% des dépenses totales proposées. L’exécutif bruxellois prévoit d’engranger 134,4 milliards d’euros (+3,1% comparé à 2008) et d’en débourser 116,7 milliards. «Ce budget essaye d’être à la hauteur des objectifs prioritaires des Etats membres», a affirmé son auteur, la commissaire lituanienne Dalia Grybauskaïté, lors d’une conférence de presse. Un effort particulier a été fait sur l’environnement avec 14 milliards d’euros pour lancer le paquet de mesures dans le domaine de l’énergie et du changement climatique. A ces montants s’ajoute une enveloppe de 2,3 milliards d’euros allouée aux énergies renouvelables, à la sécurité énergétique et à la recherche. Le poste le plus important demeure, comme en 2008, le développement économique et l’emploi avec 60,1 milliards d’euros, soit 44,7% des décaissements. En seconde position vient l’agriculture avec 57,5 milliards d’euros -y compris les 14 milliards alloués à l’environnement et au développement rural- qui représente encore 42,8% des dépenses de l’UE. La sécurité, la gestion de l’immigration légale et la lutte contre l’immigration illégale sont les parents pauvres de ce petit budget avec une dotation de 1,5 milliard d’euros.Ce poste est pourtant en augmentation de 8% par rapport à 2008 et est appelé à croître dans l’avenir, a souligné Grybauskaïté. Le Parlement européen devrait réclamer l’augmentation de cette enveloppe, ainsi que des fonds, 7,4 milliards d’euros, prévus pour les actions en vue de maintenir la stabilité et la sécurité à travers le monde, a prédit la commissaire.L’avant-projet de budget prévoit une confortable dotation de 7,6 milliards d’euros, en hausse de 5%, pour les dépenses de fonctionnement des institutions de l’UE en 2009...Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc