×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossiers

Une usine de PET s'installe à El Jadida

Par L'Economiste | Edition N°:621 Le 21/10/1999 | Partager


· Elle démarre ses activités ce mois-ci
· Une capacité de production de 400 millions de préformes à moyen terme


Schmalbach-Lubeca-Maroc (PET Containers), filiale du groupe allemand Schmalbach-Lubeca, a ouvert ses portes à El Jadida le 30 septembre dernier. Mais ses activités ne démarreront qu'au cours de ce mois. Elle sera officiellement inaugurée avant la fin d'octobre.
C'est une SARL au capital de 200.000 DH (en cours d'augmentation), juridiquement présente au Maroc depuis un mois. Elle expose au Sipec (Salon International de Plastique, Emballage et de Conditionnement), qui se tient du 20 au 23 octobre, pour y présenter ses produits.
Il s'agit d'une usine spécialisée dans la fabrication de préformes en PET. Ce sont des préproduits dans lesquels les principales caractéristiques techniques des futures bouteilles sont déjà fixées. Elles seront ensuite soufflées pour donner la forme finale.
La nouvelle usine est équipée de 4 grosses machines de fabrication et emploie 24 personnes. Ses responsables restent discrets quant au montant de l'investissement.
Schmalbach-Lubeca livre ses produits au marché marocain depuis sept ans à travers des usines en Espagne. "Et c'est pour répondre à une demande croissante que le groupe a voulu s'installer en propre", explique M. Kamal Abdelkarim, directeur de l'usine.
Schmalbach-Lubeca-Maroc envisage de produire dès la première année près de 220 millions de préformes. Mais, à moyen terme, la capacité de production atteindra les 400 millions par an.
"Nous sommes prêts à répondre à n'importe quelle demande", affirme M. Abdelkarim. Pour accompagner cette installation, la filiale du groupe allemand prévoit d'investir d'autres segments du marché marocain. Si jusqu'à maintenant le groupe allemand fournissait les embouteilleurs de boissons gazeuses, cette année ses responsables visent les producteurs d'eau minérale et les huileries. Ils ne sont pas les seuls d'ailleurs. L'usine CMB plastique, issue d'un partenariat entre les Brasseries du Maroc et Financière Emballage, inaugurée il y a un an, les a précédés(1).
Pour le responsable de Schmalbach-Lubeca Maroc, le marché est vaste. Les ventes d'emballages PET vont presque doubler d'ici 2001 pour atteindre les 180 millions d'unités. Dans cette perspective, la nouvelle usine intègre également d'autres pays maghrébins où les produits allemands sont présents.
"D'ici peu, on peut s'attendre à ce que l'emballage PET séduise le marché des jus de fruits, lait, bière et même les produits de beauté, comme c'est déjà le cas en Europe", souligne le directeur de l'usine.
Avec un chiffre d'affaires de 4 milliards de Marks (1DM=5,37 DH), le groupe Schmalbach-Lubeca opère sur les marchés internationaux avec trois divisions, PET Containers, Brevages Cans (canettes) et White Cap Closures (bouchons). Il emploie à travers le monde près de 9.000 personnes. La branche emballage PET dispose de 39 usines, y compris l'unité marocaine.

Badra BERRISSOLE

(1) Cf L'Economiste n° 340 du jeudi 23 juillet 1998.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc