×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Un monde fou

Par L'Economiste | Edition N°:2312 Le 05/07/2006 | Partager

. L’Angleterre fondDes avocats londoniens ont été autorisés le 3 juillet à titre exceptionnel à enlever leurs longues perruques en crin blanc en raison de la vague de chaleur qui sévit sur l’Angleterre. En effet, la température avoisinait les 30 degrés. La météo a immédiatement déclenché une alerte de niveau trois. Par ailleurs, le zoo de Chessington, situé au sud de l’Angleterre, a distribué à ses gorilles des glaçons géants et des fruits et noix congelés. Les joueurs de tennis de Wimbledon, où la pluie sévit habituellement, ne sont pas épargnés par la canicule. La jeune star du tennis anglais, Andy Murray, a suggéré que le règlement prévu en cas de «conditions climatiques extrêmes» pourrait s’appliquer lors de son match sur le court central, où il faisait jusqu’à 40°.    Les joueuses, quant à elles, ont eu 10 minutes supplémentaires pour se rafraîchir entre chaque set. La canicule s’est aussi fait sentir sous terre. London Underground a ordonné des limitations de vitesse à 32 km/h sur les lignes Metropolitan et District par crainte que les rails ne soient touchés par la canicule.   . Un papa, des mamansUn Britannique de 21 ans, au chômage, est sur le point de devenir père pour la septième fois en moins de sept ans, d’enfants nés de sept femmes différentes. C’est ce que rapporte un journal britannique local. Keith Macdonald était déjà connu des médias, puisqu’il s’est vanté l’année dernière de ne pas prendre en charge financièrement ses six enfants.  «J’en ai un autre en route. Je sais que ce n’est pas la première fois, mais je me réjouis d’avance», a-t-il confié au Sunday Sun de Newcastle. Il ne vit pourtant pas avec la mère de l’enfant, mais réside à Sunderland, dans la banlieue de Newcastle, tandis que la future mère vit chez ses parents à Washington, une bourgade voisine. Keith Macdonald avait quinze ans à peine lorsqu’il a donné naissance à son premier enfant. . Monkey attack L’éruption du volcan Merapi en Indonésie a causé la fuite de plusieurs centaines de singes affamés. Ces singes qui ont fui leur habitat détruit par l’éruption du volcan s’attaquent désormais aux cultures et aux maisons des villageois de la zone, selon la presse indonésienne. Ces singes trouvent habituellement dans les forêts au nord de Telogo Putri de quoi s’alimenter et reçoivent aussi de la nourriture des touristes. Mais aujourd’hui, les visiteurs se voient interdire l’accès à la zone, et les bois ont été brûlés par des coulées de lave et des dégagements de cendres brûlantes. Les singes migrent alors vers les zones habitées. Les habitants ont alors organisé des patrouilles, armées de bâtons, pour empêcher les animaux d’entrer dans les maisons et les commerces.. «Porter-de-femme»Deux couples d’Estonie ont confirmé la domination du pays Balte dans le «porter-de-femme», une épreuve finlandaise de virilité, en raflant l’or et l’argent le 1er juillet à l’issue du championnat du monde. «Le porter-de-femme» consiste en une course d’obstacles de 253 mètres à réaliser en un minimum de temps en portant une femme sur ses épaules ou dans ses bras.  Le «poids», entre autre ici une femme, doit être âgé de 17 ans au moins et peser 49 kg ou plus. A ce jeu les Estoniens sont décidément les plus forts puisqu’ils défendent le titre mondial depuis 1998 et détiennent le record du monde depuis 2000, en 55,5 secondes. L’édition 2006 a été remportée devant des milliers de spectateurs par Margo Uusorg et Sandra Kullas, qui ont parcouru la distance en 56,9 secondes, ont annoncé les organisateurs. Ils ont devancé leurs compatriotes Madis Uusorg et Inga Klauson de trois secondes et un dixième et les Finlandais Taisto Miettinen et Eija Stenberg de quatre secondes et deux dixièmes. . TVA sur les rançons! La justice suédoise a démasqué le 1er juillet un chef d’entreprise qui avait déduit de ses impôts une rançon de 10.800 euros versée aux ravisseurs de son fils, rapporte le même jour la presse en Suède. Le tribunal administratif du comté de Jönköping, au sud de la Suède, a confirmé la décision du fisc qualifiant une rançon de «dépense privée», précise le journal. L’homme avait remis la somme exigée par les ravisseurs de son fils en échange de sa libération. L’affaire, qui remonte à 2002, s’était bien terminée pour la victime, rendu sain et sauf à sa famille, mais les malfaiteurs n’ont jamais été retrouvés.. 20.000 km pour livrer une pizzaUn réalisateur australien, Paul Fenech, a réalisé le 1er juillet un nouveau record mondial après avoir parcouru 20.000 km pour livrer une pizza. Auteur et réalisateur du film «Fat Pizza», il a quitté l’Australie il y a 4 jours en direction de la ville de Madrid, où il a acheté une pizza Margarita, avant de la livrer en Nouvelle-Zélande à un enfant de 13 ans souffrant de lymphome. L’objectif de ce voyage est avant tout de sensibiliser les populations aux conséquences du cancer sur les jeunes. Paul Fenech veut aussi par ce geste faire connaître l’organisation caritative CanTeen. «La pizza n’est pas super fraîche mais j’en ai mangé un morceau pour prouver que c’est comestible», a-t-il déclaré.. Jurassic bitume à Beverly HillsNon loin de l’agitation des grandes avenues de Los Angeles, des paléontologues extraient des routes des fossiles datant de plus de 40.000 ans, au rythme de plusieurs dizaines par jour. Unique au monde et situé dans un environnement urbain, le site de fouilles archéologiques de La Brea est le résultat d’un phénomène naturel d’affleurement d’hydrocarbures dans lequel d’innombrables animaux ont été pris au piège, bien avant que l’endroit ne se retrouve au milieu de la deuxième ville des Etats-Unis. Depuis 1969, les scientifiques et les historiens ont exploré ce gisement, ne sortant pas moins de 4 millions de pièces, ossements et dents parfaitement conservés sous le goudron et l’asphalte. «C’est le gisement datant de la dernière glaciation le plus riche au monde», affirme le conservateur en chef du site, assurant que «nous extrairons encore des os dans 20 ans».  En été 2005, les paléontologues ont récolté 3.000 os; allant des mâchoires de souris aux tibias de mammouths; tombé dans des mares de goudron alors qu’ils traversaient la plaine entre l’océan Pacifique et les montagnes, entourant ce qui est aujourd’hui une mégalopole de 17 millions d’habitants. Les opérateurs de fouilles sont impressionnés par l’extraordinaire richesse du gisement. Avec l’ampleur qu’est en train de prendre le débat du réchauffement climatique dans le monde, l’endroit voit son intérêt et sa renommée augmenter considérablement.  Il faut cependant noter qu’aujourd’hui encore, la plupart des habitants de Los Angeles ignorent l’existence de ce site, ce dernier étant situé au milieu du quartier des musées entre le centre-ville historique et le riche quartier de Beverly Hills. Pour en revenir au débat sur le réchauffement climatique, l’étude de ce site pourra nous en apprendre plus sur les changements de climats à l’époque de la préhistoire, ce qui permettrait de comprendre mieux les mécanismes d’un tel phénomène.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc