×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Courrier des Lecteurs

    Trafic Portuaire en Mars 92 : Le cabotage national progresse de 28,3% en 3 mois

    Par L'Economiste | Edition N°:27 Le 30/04/1992 | Partager

    AU cours du mois de Mars 1992, le trafic portuaire global cumulé a atteint 9.715.089 tonnes soit une hausse de 6,6% par rapport à la même période en 1991.
    Il est à souligner qu'au cours de la période Janvier-Mars 1992, les exportations ont progressé de 7,2% par rapport à Janvier-Mars 91 atteignant 4.537.600 tonnes.
    Beaucoup moins prononcées, les importations quant à elles ne progressent que de 5,9% atteignant 5.177.489.
    Par port, les variations du trafic à la hausse concernent essentiellement les ports de Safi, de Nador de Tanger et les ports sahariens avec respectivement +52,1%, 36,5%, 28% et 20,3%.
    De son côté seul le port de Mohammedia enregistre un trafic à la baisse avec -10,1% atteignant 1.512.999 tonnes.
    Par produit, le trafic à la hausse a concerné durant la période Janvier-Mars 1992, le trafic d'acide phosphorique avec +110,9% le souffre avec +50%, le TIR avec +15,6% le charbon avec +7,9% et RORO avec 3,1%.
    Par contre la baisse de régime a concerné le trafic des agrumes et primeurs, les hydrocarbures, les phosphates les conteneurs et les céréales avec respectivement -20,6%, -5%, -1,6%, -1,2% et -1,1%.

    Ventilé par produit, le trafic a essentiellement porté sur les vracs solides qui représentent 47,9% du trafic total atteignant 4.657.215 tonnes soit +9,2% par rapport à la même période de l'année dernière. Viennent ensuite les vracs liquides qui représentent 29,7% du trafic total progressent de 6,3% atteignant 2.885.108 tonnes.
    Avec respectivement 4% et 18,4% du trafic total, le trafic par conteneurs et Divers évolue beaucoup plus favorablement pour la deuxième catégorie qui progresse de 2,2% alors que la première régresse de 1,2%.
    Le cabotage national entre Janvier et Mars 1992, quant à lui progresse de 28,3%, alors que le trafic international ne progresse que de 5,7%.
    Le trafic des passagers ayant transité par Tanger a quant à lui progressé de 45,1% atteignant 175.311 touristes. A fin Mars 1992, le port de Tanger a enregistré 77.742 entrées, 92.019 sorties et 5.550 touristes en croisière soit des hausses respectives de 64,3%, 28,4% et 205% par rapport à Mars 1991.

    Adil LAZRAK.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc