×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Tétouan: L’Agence du Nord financera un port de pêche à Oued Laou

Par L'Economiste | Edition N°:1657 Le 08/12/2003 | Partager

. Une partie du montant proviendra d’une agence de coopération espagnole . L’enveloppe globale est estimée à près de 45 millions de DHUN projet de développement rural sera lancé dans la région de Oued Laou (Tétouan) pour un montant de plus de 45 millions de DH. Le projet, piloté par l’Agence de développement des provinces du Nord (ADPN), compte avec l’appui financier de l’Agence espagnole de coopération internationale (AECI). Il nécessitera une enveloppe de l’ordre de 4,5 millions d’euros (dont le tiers sera pris en charge par l’ADPN). Le projet a été lancé à l’occasion de la visite d’une délégation de l’AECI au Nord et porte sur l’aménagement et l’équipement du port de pêche artisanale de Oued Laou. Il permettra d’améliorer le revenu des pêcheurs locaux, rationaliser l’exploitation des ressources halieutiques dans la région et développer la production. Ce projet-pilote bénéficiera à 36.000 habitants de 36 douars de la région.Dans le cadre du même programme et en vue de mettre en valeur les atouts touristiques de la région, il a été procédé au cours de cette année à la construction, sous l’égide de l’AECI et l’APDN, de 15 maisons selon les normes architecturales de la région pour un montant de 89.000 euros. A Oued Laou, la délégation a visité le centre de formation professionnelle au profit des femmes, dont la réalisation a été prise en charge par l’AECI et le gouvernement autonome d’Andalousie pour un montant d’environ 31.000 euros, et le Centre de formation des jeunes. Le coût de réalisation de ce projet d’une superficie de 800 m2 est de quelque 75.000 euros.A Chefchaouen, les travaux de construction du Centre des études du milieu rural et des zones arides vont bon train. Le coût de réalisation de ce projet, qui sera opérationnel en 2005, s’élève à environ 115.000 euros.A Tétouan, la délégation a visité le centre Tamuda où elle s’est informée de la mise en oeuvre du “programme de transfert de la technologie en matière d’eau”, visant le développement des techniques d’épuration des eaux usées, le contrôle de la qualité des eaux et l’approvisionnement des villages avoisinants. Mis en service en 1998 grâce au soutien logistique et technique du centre espagnol “Carrion de los Sedes”, Tamuda est doté d’un laboratoire moderne pour le contrôle de la qualité des eaux. Le coût de réalisation de ce projet s’est élevé à quelque 3 millions d’euros.La délégation, accompagnée de Driss Benhima et Mohamed Mbarki, respectivement directeur général de l’APDN et wali de Tétouan, a également visité l’ancienne gare ferroviaire de Tétouan, qui sera transformée dans les prochains mois en musée du patrimoine local.


Zones prioritaires…

Dans une déclaration aux médias espagnols, le président de la ville de Melilla, Juan José Imbroda (PP), a demandé à ce qu’une partie des aides espagnoles dont jouit le Maroc soient destinées aux zones limitrophes des présides occupés. Selon Juan José Imbroda, ces régions sont “les plus déprimées du Maroc” et devraient bénéficier en priorité de ces aides.Ali ABJIOU (MAP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc