×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Plus de 3.000 visiteurs au Salon international des fruits et légumes

Par L'Economiste | Edition N°:1657 Le 08/12/2003 | Partager

. La première édition du Sifel Maroc s’est tenue à Agadir du 4 au 7 décembre. La manifestation a réuni une centaine d’exposants. La technicité et le savoir-faire de la région très appréciésC’est sur une note d’optimisme que s’est déroulé à Agadir en fin de semaine dernière le Salon international des fruits et légumes (Sifel). Le temps pluvieux des deux premiers jours de la rencontre a été de bon augure pour la manifestation mettant du baume au coeur des opérateurs de la ville qui ont afflué en grand nombre à l’exposition. Sifel Maroc, organisé par International Exhibition & Conférence (IEC) en partenariat avec Orgagri Sifel (organisateur de Sifel France), a en effet accueilli selon ses initiateurs plus de 3.000 visiteurs professionnels. C’est un salon très riche, notamment en variétés technologiques, que les professionnels ont découvert. Une centaine d’exposants dont 60% d’origine étrangère étaient au rendez-vous pour rencontrer les opérateurs marocains du secteur. Pour ces derniers, le salon a été l’occasion de montrer, lors des visites de sites de production, le degré de technicité des grosses exploitations de la région et leur savoir-faire qui a agréablement surpris les opérateurs étrangers. Parmi ces exposants, certains ont découvert pour la première fois le Maroc qu’ils ne connaissaient qu’à travers les produits exportés et ils ont saisi l’opportunité pour prospecter. De plus, les performances de la région dans le domaine des fruits et légumes, les plus importantes sur le plan national, les ont convaincus de revenir. Ainsi, la plupart des exposants ont déjà sollicité, selon les responsables du salon, des stands plus vastes pour la prochaine édition. Un signe de réussite de la manifestation pour les organisateurs qui envisagent de renouveler l’opération du 2 au 5 décembre 2004. “L’objectif est de faire du Sifel Maroc dans les années à venir un événement majeur d’un ensemble de pays émergents’’, indique Maurice Cassand, commissaire général de la manifestation et secrétaire général d’Orgagri. Pour les producteurs marocains, surtout les petits qui n’ont pas souvent la chance de se rendre sur les marchés étrangers, la tenue d’un tel événement d’envergure internationale à Agadir est une véritable opportunité. Une ouverture sur l’extérieur qui leur permettra, sans se déplacer de s’informer, d’accéder aux nouvelles technologies de production et d’évoluer. Dans ce domaine en pleine mutation, marqué par d’importants changements structurels, ceci est, selon les professionnels de la filière, une nécessité s’ils veulent pérenniser leur activité. A noter que le Sifel France existe depuis 25 ans et se produit à Agen (Lot-et-Garonne, Grand Sud-Ouest de l’hexagone) chaque année. Son rayonnement international l’a conduit à exporter son savoir-faire au Maroc après l’Argentine et le Chili. Le choix d’Agadir pour l’organisation du Sifel Maroc a été retenu en raison de la présence des sites de production dans la zone. Selon les opérateurs français, le Souss a de nombreuses similitudes avec la région d’Agen quant à l’importance de la production de fruits et légumes entre autres.Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc