×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Société

    Témara accélère sa mise à niveau

    Par L'Economiste | Edition N°:2834 Le 05/08/2008 | Partager

    . Un programme de 363 millions de DH. Il touchera l’ensemble des communes de la régionLes responsables de la préfecture de Témara ont signé samedi dernier un programme pour la mise à niveau de l’ensemble des dix communes de la région aussi bien urbaines que rurales. A cette occasion, des conventions de partenariat ont été paraphées entre chaque commune et la préfecture. L’objectif est d’assurer la réalisation et le suivi des travaux dont le coût global s’élève à 363 millions de DH. La grande partie de cette enveloppe, soit 313,76 millions de DH, sera réservée aux travaux d’infrastructure. Il s’agit en particulier de la voirie, de l’éclairage, de l’aménagement des espaces verts et de l’électrification au niveau de certaines communes rurales. Alors que 40,87 millions de DH seront alloués aux projets socioéconomiques dans le cadre de la politique de proximité. Le reliquat, soit 8,5 millions de DH, a été consacré aux études. En ce qui concerne les sources de financement de ce programme, il est à retenir que 140,5 millions de DH seront prélevés sur le produit de la TVA et 12,5 millions feront l’objet de crédits du Fonds d’équipement communal alors que 100 millions seront mobilisés par les communes concernées. Le reste, soit 110,22 millions de DH, sera financé par d’autres départements ministériels, en l’occurrence l’Equipement et l’Habitat. Sans oublier la participation de la Région, l’ONE et Redal. «La particularité de ce programme est de toucher l’ensemble des communes de notre région et ce, dans le cadre d’une vision de développement globale intégrée», souligne Abdelhaq Haoudi, gouverneur de la préfecture de Skhirat-Témara. Au niveau de la répartition de l’enveloppe qui concerne la période 2008-2010, on constate qu’un montant représentant plus de 60% du budget est accordé à trois communes. Il s’agit de celles de Aïn Atik et Sidi Yahia Zaër qui ont reçu respectivement une dotation de 79,88 millions et 79,2 millions de DH. Un peu moins (69,40 millions) pour la commune de Harhoura. Il faut noter que cette répartition dépend de l’importance de la participation de chaque commune par la mobilisation de ses ressources propres. Par exemple pour Aïn Atik, les fonds propres s’élèvent à 39,65 millions de DH et de plus de 28 millions de DH pour la zone de Harhoura. «Il ne faut pas oublier que notre commune est une destination de tous les habitants de la région surtout en période estivale», rappelle le président de cette commune. Sur ce point, il a signalé que près de 28 millions de DH seront réservés à l’aménagement de la plage de cette station balnéaire convoitée par les estivants venant d’autres villes du pays. Profitant de cette occasion, le gouverneur a signalé que la préfecture est prête à mobiliser d’autres ressources mais à condition de réaliser tout d’abord ce programme dans les délais impartis. Les moyens ne manquent pas, mais il faut relever le défi au niveau du management et la gouvernance des conseils communaux.


    Projets communs

    Cette rencontre a été l’occasion pour réfléchir à des accords de partenariat entre les communes les plus proches pour la réalisation des projets communs au profit de leur population, et ce, dans un but d’optimisation des ressources. Il s’agit par exemple de l’aménagement des routes, la construction d’internats pour héberger les élèves venant de communes rurales. Mais la construction d’un grand complexe sportif au niveau de la région fait l’unanimité des élus.De notre correspondant, Nour Eddine EL AISSI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc