×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Tanger: La création d’entreprises monte en flèche

Par L'Economiste | Edition N°:2209 Le 08/02/2006 | Partager

. Le tourisme en tête, suivi du commerce et de l’industrie. La confiance des partenaires à l’origine de ce dynamisme Bonne année pour le Centre régional d’investissement (CRI) de Tanger-Tétouan. Ce dernier vient en effet de dépasser la «barrière psychologique» des mille créations d’entreprises. Bien plus puisque, en 2005, le nombre d’entreprises créées est de 1.072. Le chiffre est en nette augmentation par rapport à celui de 2004 qu’il double. «Le secret d’une telle envolée, c’est la communication», estime Jelloul Semsem, directeur du CRI. En effet, le Centre a entamé depuis quelque temps des actions de sensibilisation ciblée envers les opérateurs dans le secteur de la création d’entreprises, experts-comptables et fiduciaires de la région. Il s’en est suivi une prise de conscience au niveau de la profession et un changement de l’image du CRI qui est passé du concurrent au partenaire. Cette confiance se reflète parfaitement dans les chiffres. L’augmentation a essentiellement touché la création des structures de type SARL, «preuve de notre crédibilité auprès des professionnels», ajoute Semsem. Par secteur d’activité, ce sont les services qui détiennent la plus grosse part des créations, avec pas moins de 38% du total. Suivent le commerce, avec 25%, et le bâtiment et les travaux publics, avec 22%. Ce dernier secteur était en tête du peloton l’année dernière, résultat de l’effet Tanger Med. Actuellement, l’essentiel des créations d’entreprises est tourné vers le secteur des services, surtout le tourisme. Tanger se vend mieux, ce qui explique la hausse de l’activité. Les investissements se développent rapidement. Dans le volet intention de création d’entreprises, les scores du CRI connaissent aussi une tendance vers la hausse. Ce sont pas moins de 1.778 certificats négatifs qui ont été délivrés durant l’année 2005. Il n’y a pas lieu de s’étonner de retrouver les services en tête de liste avec près de la moitié du total des intentions de création. Le guichet d’aide aux investissements fait, lui, état d’une belle réussite de la destination Nord. Ce guichet a traité des dossiers pour près de 9 milliards de DH, soit une progression de 50% par rapport à 2004. Le tourisme y détient moins de 10% du total des projets, mais plus de la moitié en matière du montant des investissements, soit près de 4,4 milliards de DH. Parmi ces projets, figurent en bonne position celui des Qataris de Houara et celui de Fadesa au Tanger City Center. Le premier sera présenté officiellement avant la fin de ce mois, alors que le second est en phase d’approbation ministérielle. Les négociations ayant déjà abouti.


TFZ s’allie au CRI

Un meilleur service, c’est l’ambition de Tanger Free Zone qui, Elle, vient de signer un accord de partenariat avec le CRI de la région de Tanger-Tétouan. Dorénavant, elle sera en mesure d’assurer la création d’entreprises directement au sein de ses locaux. Le CRI ayant formé un collaborateur de TFZ dans cette optique. De la sorte, TFZ se place en interlocuteur privilégié et guichet unique aussi pour la création d’entreprises. L’objectif, comme l’affirme son directeur, Jamal Mikou, est d’affermir la position de la zone franche et de s’inscrire dans la lignée du projet Tanger Med. De notre correspondant, Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc