×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Carburants: Afriquia lance des labos mobiles

Par L'Economiste | Edition N°:2209 Le 08/02/2006 | Partager

. Un investissement de 12 millions de DH. Contrôles inopinés dans les stations-serviceLE groupe Afriquia vient de s’équiper de véhicules mobiles destinés au contrôle qualité. Au nombre de quatre, ils sillonneront bientôt les routes du Maroc pour effectuer des contrôles dans des stations-service ou chez des entreprises clientes d’Afriquia. Véritables laboratoires mobiles, ils viennent compléter la structure fixe déjà existante et dédiée au contrôle qualité des carburants et lubrifiants d’Afrilub. La conformité de toutes les huiles, graisses et carburants devient ainsi scientifiquement vérifiée tant en matière de fluidité et de viscosité des lubrifiants qu’au niveau de la distillation des composantes des carburants, indique-t-on auprès d’Afriquia. En fait, le laboratoire d’Afriquia Lubrifiants Maroc avait été mis en place en 1979. A cette époque, il était destiné uniquement à l’analyse des huiles lubrifiantes. Il a connu une première extension en 1987 pour assurer également le contrôle des carburants. Le groupe a, ensuite, investi quelque 12 millions de DH pour en faire le Laboratoire d’analyses, fixe et mobile d’Afriquia Lubrifiants Maroc. L’originalité du laboratoire, c’est qu’il propose des véhicules équipés en instruments sophistiqués pour le contrôle de tous les carburants, est-il souligné. Des spécialistes vont donc désormais procéder régulièrement à des prélèvements d’échantillons de carburants dans les stations-service Afriquia. Ces prélèvements sont ensuite acheminés vers le laboratoire central installé à Casablanca pour une analyse complète. Les résultats des analyses sont, après, signifiés aux gérants et certifient la bonne qualité des produits ou signalent, le cas échéant, une imperfection occasionnée par exemple par la perméabilité ou l’oxydation d’une cuve. «En cas d’imperfection d’un produit, un bulletin d’analyse est émis au niveau du laboratoire et tout de suite le produit est retiré du marché», explique Mehbi Benzine, directeur général d’Afriquia Lubrifiants Maroc. Il est à noter que le laboratoire dispose d’un ensemble d’instruments de mesure jugés sophistiqués. Ses essais sont d’ailleurs réalisés selon des normes internationales, notamment la norme européenne Afnor pour les lubrifiants et la norme américaine Astm pour les carburants.J. E. HERRADI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc