×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Tanger Free Zone: 40 hectares opérationnels en août prochain

Par L'Economiste | Edition N°:444 Le 16/02/1999 | Partager

De notre correspondante à Tanger, Ilham BERRADA

A l'occasion du passage d'une importante délégation d'industriels espagnols au Nord, il a été annoncé que la zone franche de Tanger commencera à être opérationnelle. De plus, elle fonctionnera comme un guichet unique.


Invités par la Chambre de Commerce de Tanger, une vingtaine d'industriels espagnols de Valence, «une région qui exporte vers le Maroc plus qu'elle n'importe», comme l'a souligné M. Rafael Ferrando, président de la Confédération entreprenariale de Valence, ont rendu visite à Tanger pour rencontrer leurs homologues marocains avant de se rendre à Larache, Casablanca et Rabat. M. Sefrioui, président de la CGEM Nord, a présenté aux participants les différents avantages fiscaux de la région et notamment que Tanger ne paie que 50% des impôts. De plus, il a souligné l'important lifting entrepris par l'Administration des Douanes. Il a ainsi rappelé que les milliers de camions qui traversent la ville annuellement, par exemple, n'attendent plus que six heures, et espèrent voir cette durée descendre à deux heures. Par ailleurs, Ramon Fernandez, président de la Chambre de Commerce Espagnole de Tanger, a rappelé que le Maroc a entrepris des réformes dans les procédures et qu'incontestablement la situation connaît une évolution plus que notable.
Cette prise de conscience pour l'amélioration des procédures administratives, fiscales, juridiques, douanières fera du Maroc et du Nord une authentique plate-forme pour les investissements étrangers. Par ailleurs, et à cette occasion, M. M'Hamdi Aloui, directeur général de Tanger Free Zone, a présenté aux invités espagnols les dernières nouvelles relatives à la zone franche aéroportuaire de la ville de Tanger. Il a ainsi annoncé que la future zone franche de Tanger de 345 hectares sera opérationnelle sur 40 ha en août 99 dans un premier temps, en janvier et novembre 2000 dans un second et troisième temps. Elle sera inaugurée de manière à être opérationnelle sur le champ: il y aura l'eau et l'électricité, la douane, la sécurité.

Atout économique


Quant à la station d'épuration, elle ne sera disponible que dans 18 mois. De plus, la parcelle de terrain sera accessible, en zone industrielle entre 270 à 300 DH le m2 et 400 DH en zone logistique et entre 40 DH et 60 DH pour la vente/location. Telle qu'elle est conçue, la zone franche de Tanger sera «un véritable atout économique, surtout qu'elle offre cet avantage du guichet unique», a indiqué M. Ferrando. Cependant, l'effort que le Maroc fournit pour encourager l'investissement extérieur n'est pas ressenti de l'autre côté de la Méditerranée. Puisque les industriels qui étaient du voyage considèrent que le Maroc reste inconnu économiquement des Espagnols et que l'effort devra être fourni de part et d'autre pour améliorer cette image. «Je reconnais que c'est la visite de M. Hassan Amrani (NDLR: Directeur de l'Agence du Nord) qui nous a ouvert les yeux et c'est pour cela que nous sommes ici. Après cette visite, je pense que c'est à nous de transmettre cette image émergente du Maroc et à encourager la collaboration entre les deux pays et notamment avec le Nord qui, en plus de la proximité, présente plusieurs compétences auxquelles l'investisseur espagnol ne peut être indifférent», a déclaré M. Ferrando. De plus, la présence de M. Juan Monpo, directeur du port de Valence, permettra aux deux régions de collaborer. C'est ainsi qu'une étude sur le port de Larache sera faite par les Espagnols pour que les conclusions soient transmises au Maroc dans le but d'améliorer ce port. «Cette étude sera finie d'ici l'été et nous la présenterons au Maroc pour offrir des solutions aux risques que présente ledit port», a précisé M. Mompo.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]com
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc