×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Settat/enseignement
Les filles de plus en plus nombreuses

Par L'Economiste | Edition N°:2375 Le 04/10/2006 | Partager

. Elles représentent cette année 46,42% des scolarisés. Encore plus d’élèves dans le privéIls ont été quelque 214.627 élèves à prendre, il y a moins de deux semaines, les chemins de l’école primaire dans la wilaya de Settat. Soit une augmentation de 1,93% du nombre d’enfants scolarisés. C’est la province de Settat qui compte le plus grand nombre d’élèves, soit 125.862, dont 58.461 filles. La province de Khouribga vient juste après avec 64.584 élèves, suivie en cela par la province de Ben Slimane, 24.191 élèves. D’autre part, on a noté que la proportion de filles est très significative, puisqu’elles sont au nombre de 99.635 au titre de l’année scolaire 2006-2007. Elles représentent ainsi 46,42 % de l’ensemble des scolarisés. Le nombre de salles de cours disponibles pour accueillir cette masse d’élèves est de 5.680, dont 3.126 dans la province de Settat, de 1.767 dans celle de Khouribga et de 697 à Ben Slimane. Ce nombre est réparti sur les 394 établissements d’enseignement primaire que compte la région Chaouia-Ouardigha, auquel il faut ajouter 778 annexes. Quant au nombre de classes, il atteint 7.880 unités (4.538 dans la province de Settat, 2.391 à Khouribga et 951 à Ben Slimane). Le nombre de classes mixtes est de 1.213, représentant 15,39 % de l’ensemble des classes. Concernant l’enseignement collégial et secondaire, une importante initiative a été prise par les services de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation dans la région de Chaoui-Ouardigha. Il s’agit de la réintégration des élèves ayant abandonné l’école. Ainsi plusieurs jeunes, notamment dans le monde rural, ont pu retrouver les bancs du savoir. Par ailleurs, le taux de scolarisation des enfants de la tranche d’âge 12-14 ans a atteint 81 %. Le nombre d’élèves inscrits au titre cette année scolaire est de 28.731. Les jeunes filles représentent 50,24 % de l’ensemble. C’est la première fois que le nombre de filles scolarisées dépasse celui des garçons. Ce chiffre atteindra lors de la prochaine rentrée scolaire quelque 32.359 élèves. Quant au nombre d’établissements destinés à l’enseignement collégial et secondaire, il est de 77 collèges et lycées. Le nombre de classes mixtes est, quant à lui, de 1.979 classes réparties sur 1.441 salles de cours. Les élèves inscrits sous le régime de l’internat sont pour leur part 2.030 garçons et filles répartis entre les 9 établissements de la région. Pour la rentrée 2007-2008, le nombre d’internes sera porté à 2.347 élèves. Toujours au chapitre du soutien social aux élèves, particulièrement à ceux issus de milieux défavorisés et du monde rural, pas moins de 1.849 élèves vont bénéficié des services des 18 cantines scolaires de la région. Au cours de la prochaine rentrée scolaire, ils seront 2.126 élèves à bénéficier des cantines.L’enseignement secondaire compte pour sa part 36 lycées dont 18 dans la province de Settat, 14 dans celle de Khouribga et 4 dans la province de Ben Slimane. L’ensemble de ces établissements compte quelque 1.008 salles de cours dont seulement 824 sont utilisées. On a également dénombré 895 classes, soit 36 classes de plus que l’année dernière. L’Académie pour l’éducation et la formation de la Région de Chaouia-Ouardigha a mis en place une stratégie régionale de formation continue et dont les objectifs doivent être atteint d’ici quatre ans. Dans ce projet, les populations ciblées ont été recensées parmi les enseignants, les encadrants pédagogiques, les inspecteurs de planification et d’orientation et les cadres de gestion. A rappeler également que les établissements d’enseignement privés sont de plus en plus nombreux sur le territoire de la wilaya. Ainsi, de 13.774 en 2005-2006, le nombre d’élèves est passé dans ces établissements à 16.901. Dans le cycle collègial, on compte 1.856 inscrits contre 1.019 l’an dernier. Et dans le secondaire, on note 828 élèves à avoir opté pour l’enseignement privé. Enfin, l’organisation de la Journée de l’école dans les différents établissements d’enseignement a permis d’ouvrir les voies à une meilleure communication entre les partenaires. Elèves, enseignants, personnels administratifs et parents d’élèves ont pu ainsi établir des contacts et discuter des choses de l’école, de son évolution, de sa modernisation et aussi des moyens de prévenir l’échec scolaire.De notre correspondant, Abdallah ECHAKHS

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]onomiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc