×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Eco-Consom

    Regard sur l'actualité

    Par L'Economiste | Edition N°:308 Le 11/12/1997 | Partager

    · 2M-annonceurs-publicitaires: La guerre n'est pas finie
    C'est décidément la mésentente entre 2M, publicitaires et annonceurs. Les deux derniers contestent l'augmentation des tarifs décidée par la chaîne d'Ain Sébaâ. L'ADAM soutenue par l'AACP s'apprête à mener «des actions en vue d'annuler ces augmentations». Il serait même question de boycotter 2M.
    Pour leur part, les responsables de la chaîne maintiennent leurs positions. M. Larbi Belarbi juge d'ailleurs cette augmentation de 30% modeste. Il affirme en outre qu'elle a été décidée suite à des réunions avec les parties concernées. «Les tarifs de la publicité au Maroc demeurent les moins chers», ajoute-t-il.

    · 2 millions $ pour un contrat de reconnaissance
    Deux millions de Dollars est le coût estimé pour la réalisation des travaux de reconnaissance sur la zone de l'Atlantique off-shore Cap Draa. Les travaux seront effectués et financés par la société pétrolière anglaise Entreprise Oil Exploration qui vient de conclure ce premier contrat en mer avec l'ONAREP.

    · Export tomate:+53%
    Au 4 décembre 1997, selon le bulletin de la SASMA, les expéditions de la tomate se sont élevées à 40.034,4 tonnes contre 26.179,6 lors de la campagne 1996/97, soit une hausse de 53%. Sur ce tonnage, le plus gros volume a été réalisé par la tomate sous abri avec 28.723 tonnes (+67%), suivie de 6.657,4 tonnes de tomate d'hiver (+14,4%) et de 4.654 tonnes de tomate d'automne (+46,3%).

    · Courrier: UPS arrive
    UPS, la multinationale américaine spécialisée dans le courrier express, vient d'ouvrir une représentation au Maroc. Celle-ci est opérationnelle depuis le 17 novembre.
    Avec la présence de DHL et de la CTM sur ce créneau, l'on assiste donc à une déréglementation de facto, de cette activité, dont le monopole est officiellement détenu par l'ONPT. La réalité devance les textes.

    · TPT: Campagne de recouvrement
    L'ONMT (Office National Marocain du Tourisme) vient de lancer une campagne de recouvrement du produit de la taxe de promotion touristique (TPT). Il s'agit d'un prélèvement que collectent les gérants d'hôtels sur le prix de chaque nuitée vendue et dont le produit est censé être reversé à l'Office. Beaucoup d'hôteliers, dont les plus grands, rechignent cependant à la décaisser, arguant des problèmes de trésorerie. Près de 60 millions de DH d'arriérés sont en souffrance auprès des hôtels. L'ONMT a envoyé les premiers rappels le mercredi 10 décembre.

    · L'UNICOP affiche ses objectifs
    Les conserveurs de poissons ont élaboré un projet de programme de productions et de commercialisation pour la période 97/98 et 89/99. Objectif: traiter 130.000 tonnes de sardines.
    Ce programme intervient suite à l'élection du nouveau bureau pour l'exercice 97/98 de l'UNICOP (Union Nationale des Industries de la Conserve de Poisson), dont le président est M. Majid Joundy.
    Parmi les propositions d'actions immédiates figurent, entre autres, la réduction des prix (des prix raisonnables et réalistes) à l'export et sur le marché domestique le lancement d'une campagne de communication et la création d'un panel d'information au sein de «l'entité professionnelle».

    · Le patronat s'intéresse au Nord
    Le Conseil National du Patronat s'est tenu le 9 décembre pour la première fois à Tanger. L'occasion pour l'Agence des Provinces du Nord d'exposer son programme d'actions prioritaires et sa banque de projets. Des opportunités, notamment dans les domaines des infrastructures, de l'assainissement des villes d'Oujda, Nador, Tétouan et Al-Hoceima, ont été présentées au secteur privé. De même, des possibilités de gestion concédée du gaz naturel à partir du gazoduc pour l'alimentation des zones industrielles de la région et la production de gaz comprimé pour le transport ont suscité l'intérêt du staff de la CGEM. Autres projets d'investissement en gestation: la mise en bouteille des eaux minérales dans les provinces de Berkane et de Taounate et l'aménagement touristique de Taza. L'un des atouts majeurs de ce Conseil, la rencontre des opérateurs de la région du Nord avec les patrons des autres zones économiques. D'autres réunions similaires devraient se tenir prochainement à Al-Hoceima, Nador, Tétouan et Oujda.

    · Journées informatiques
    L'Association des Cadres Informaticiens Lauréats de l'Institut National de Statistique et d'Economie Appliquée (ALIF) organise, les 12 et 13 décembre 1997 deux journées d'étude sur «L'informatique de demain» à Rabat-INSEA. Ces journées ont lieu avec la collaboration du Secrétariat d'Etat auprès du Premier ministre, chargé de la Population.

    · Société anonyme
    Mme Hassania Cherkaoui, professeur de Droit à la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales de Casablanca, présentera son ouvrage «La Société Anonyme», ce 11 décembre au grand amphithéâtre de l'ISCAE.

    · Les Roumains à Casablanca
    Pour renforcer et diversifier les relations commerciales entre le Maroc et la Roumanie, la Chambre de Commerce, d'Industrie et de Services de Casablanca reçoit, le 16 décembre à 9h30, des hommes d'affaires roumains. Ces derniers seraient intéressés par des opérations d'import, d'export et de partenariat industriel avec leurs homologues marocains. Cette délégation est composée de 7 entreprises représentant 9 secteurs d'activités: agro-alimentaire, produits chimiques, verrerie, robinetterie industrielle, sidérurgie, métallurgie, bois, produits électriques et équipement industriel.

    · Un nouveau-né chez Mazda
    La Société Africaine pour l'Industrie Automobile lance la nouvelle Mazda 626. Elle sera présentée le 12 décembre lors d'une conférence de presse au Riad Salam.

    · Gestion de parcs matériels
    Pour répondre aux besoins des entreprises en matière de gestion des parcs matériels et informatiques, l'éditeur français Staff & Line a présenté, le 3 décembre, des logiciels d'inventaire CheckUp, de gestion de parcs WinPark 1.20 et la nouvelle édition du logiciel intégré WinPark Actima. Ce dernier, entièrement adaptable, s'adresse à tous types d'entreprises, de toute taille, fonctionnant en environnement Windows 95 ou NT, en mode client/serveur. Contact: Intech au (07) 7.24.34.

    · IAV-MPM: Convention
    Le Ministère des Pêches Maritimes et l'Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II ont récemment signé une convention-cadre de coopération. Objectif: Renforcer et diversifier l'encadrement et les compétences nécessaires pour soutenir l'effort de développement du secteur halieutique national.

    · Développement local.
    Le développement local a désormais son association: L'ADL. Cette association a pour mission de susciter, appuyer et promouvoir les initiatives locales de développement dont la finalité répond aux besoins des populations et favorise leur participation active aux efforts d'amélioration de leur bien-être matériel et moral.

    · Fiscalité de l'entreprise
    La 3ème édition de «Fiscalité Marocaine de l'Entreprise», ouvrage de Mohamed Marzak, docteur d'Etat en Fiscalité, vient de paraître. L'auteur y décrit et analyse les implications fiscales des actes et faits réalisés par l'entreprise en tant qu'agent économique qui naît, vit et peut disparaître.

    · Production laitière: Développement
    Le ministre de l'Agriculture, de l'Equipement et de l'Environnement sera en visite à la province d'El Jadida ce jeudi 11 décembre. A cette occasion, une séance de travail réunira élus, agriculteurs et industriels opérant dans le secteur. Ensuite seront signés un accord de partenariat pour le développement de la production laitière et un accord interprofessionnel pour la création d'un laboratoire d'analyse de lait.

    · Lutte contre le trachome
    la Direction de l'Epidémiologie et de la Lutte contre les Maladies organise, ce 11 décembre, à l'Institut National d'Hygiène, une journée d'introduction de la campagne nationale 1997 de lutte contre le trachome. Celle-ci touchera les régions d'Errachidia, Ouarzazate, Figuig, Tata et Zagora.

    · Législations commerce et sociétés
    «Les nouvelles législations relatives au commerce et aux sociétés» est le thème choisi pour un colloque les 12 et 13 décembre à la Faculté de Droit Rabat-Agdal. Cette rencontre est organisée par le département Droit privé de la Faculté de Droit de Rabat-Agdal et le Centre Marocain des Etudes Juridiques.

    · Journées nationales des télécommunications
    Le Ministère des Télécommunications organise, les 17 et 18 décembre, les 3èmes journées nationales des télécommunications. Le thème retenu est «Les nouvelles technologies de l'information et de la communication: quelle contribution à l'ouverture du Maroc sur le XXIème siècle?». Experts nationaux et étrangers viendront débattre de ces questions à l'hôtel Hilton à Rabat.

    · Cap sur l'an 2000
    Quels sont les risques encourus? Quelle démarche et quels outils utiliser? Comment transformer le surcoût lié au risque informatique en investissement productif source de compétitivité? Autant de questions auxquelles essayera de répondre le séminaire/exposition «Cap sur l'an 2000». Organisée par la société Cap'Info en partenariat avec Strategic Partners, cette rencontre se tiendra le 16 décembre à l'hôtel Royal Mansour.


    Jurassic park


    Etes-vous une restauration rapide? Si, Monsieur, répond l'employé du comptoir de Pizza-Hut du Boulevard Moulay Youssef à Casablanca. Pourtant, les clients devront patienter près d'une heure pour être installés. Les impatients s'en vont au bout d'un quart d'heure.
    Son compère du même restaurant situé sur le Boulevard Gandhi ne fait pas mieux. Pour une commande à emporter, il faut patienter trois quarts d'heure. Officiellement, le temps d'attente est de 15 minutes. Le record est cependant détenu par Pizza-Hut de Marjane Casablanca. Au moins une heure d'attente. On croirait que ces restaurants rivalisent de mauvaise fois. Dans les deux derniers cas, l'échappatoire est toujours au bout des lèvres: «Nous nous sommes trompés de commande, Monsieur». C'est plutôt du métier. Car comment porter une marque aussi prestigieuse, si l'on n'est pas digne de son standing? Que vivent les snacks de la Médina !

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc