×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Oriflame sur les sites balnéaires pour doper ses ventes

Par L'Economiste | Edition N°:1540 Le 16/06/2003 | Partager

. L'entreprise mise sur la formation de 25.000 commerciauxOriflame déploie sa stratégie de proximité. Implantée au Maroc depuis octobre 1997, la société a ouvert ses points de vente progressivement à Casablanca, Rabat, Fès, Meknès, Oujda, Marrakech, Tétouan et Tanger. Pour 2003, elle évalue son chiffre d'affaires prévisionnel à 112 millions de DH, soit une évolution de 40%. Pour l'heure, la société a atteint 44% de ses objectifs annuels. Son principal axe stratégique est le développement de sa force de vente. Normal, vu que sa structure se base sur un réseau de consultants-beauté chargés de la vente directe auprès des particuliers. Ils sont près de 50.000 au Maroc, dont 25.000 actifs (avec des commandes mensuelles). Pour ses consultants, Oriflame Maroc a mis sur pied, en janvier 2003, un programme de formation sur les techniques de vente. La formation concerne 25.000 de ses meilleurs revendeurs. «Car il est primordial que le message que nous voulons véhiculer soit uniformisé. C'est très important surtout que ce n'est pas un système traditionnel de magasin. Oriflame est en contact direct avec le consommateur, et la vente se fait sur catalogue«, affirme Selma Assari, directeur Marketing de la société. Auparavant, les produits étaient acheminés aux revendeurs via des sociétés de transport. Afin d'optimiser les coûts, plusieurs points d'approvisionnement ont vu le jour à travers le Maroc. Les magasins, que la société nomme branches, sont petits et ne nécessitent pas un investissement important. En fait, «c'est un système très porteur. D'autant plus, les Marocains sont de bons commerciaux«, souligne la responsable. D'après elle, les meilleurs vendeurs ont une commission conséquente qui peut varier de «3.000 à 40.000 DH«. «C'est vrai qu'on vend du rêve à travers notre image, mais on permet également aux gens de réaliser leur propre affaire«, poursuit-elle. Depuis l'année dernière, l'entreprise a décrété la triennale 2002-2003-2004 années commerciales. Oriflame se lance dans l'offensive commerciale pour accroître le nombre de ses membres. A noter que la société n'emploie directement que 60 personnes à travers le Maroc. L'action de cet été, nommée «tent action«, a pour but d'aller à la rencontre de la population sur des sites balnéaires. L'opération aura lieu de la mi-juillet à fin août. Chaque branche régionale installera une tente sur une zone balnéaire. Elle exposera ses produits et son système particulier de vente.M. K.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc