×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Mise à niveau: Euro Maroc Entreprise passera le relais fin 2004

Par L'Economiste | Edition N°:1540 Le 16/06/2003 | Partager

. C'est l'Agence nationale pour la promotion des PME qui assurera la relèveLe projet Euro Maroc Entreprise (EME), consacré à la mise à niveau des entreprises marocaines, prendra fin en 2004. Les pouvoirs publics semblent vouloir pérenniser le processus. «il est nécessaire d'assurer la transition entre le projet EME et le nouveau programme d'appui au secteur privé, piloté par l'Agence nationale de la promotion des PME (ANPME)«, a affirmé le ministre de l'Industrie, du Commerce et des Télécommunications, Rachid Talbi El Alami. C'était lors de la rencontre d'information sur les mécanismes de soutien à la mise à niveau des entreprises, tenue le 13 juin à Casablanca.Les différents intervenants à cette rencontre ont mis en exergue la nécessité d'améliorer la compétitivité de l'entreprise marocaine. «Il est très important que la mise à niveau se fasse très rapidement, car il faut être concurrentiel afin de pouvoir faire face à la libéralisation du marché«, a indiqué pour sa part Hassan Chami, président de la CGEM. Pour ce faire, le Maroc avait déjà signé un accord avec l'Union européenne, et ce, le 24 janvier 2001. Il s'agissait d'un protocole de financement de 61 millions d'euros.Ce programme -intitulé Meda II- s'articule autour de trois volets. La qualité/normalisation qui consiste à mettre à la disposition des entreprises une infrastructure technologique leur permettant d'adopter les standards internationaux. A ce niveau, plus de 200 entreprises ont bénéficier jusqu'à ce jour de ces mesures. Le volet Modernisation des PME, lui, sera assuré par l'ANPME dirigé par Latifa Chihabi, présente aussi lors de cette conférence. Cette agence sera chargée de la promotion du partenariat avec les entreprises européennes, du conseil aux entreprises et la formation dans différents domaines.Enfin, le troisième volet concerne le Fonds national de mise à niveau, d'un montant de 400 millions de dirhams. L'objectif est de prendre en charge partiellement des frais d'expertises nécessaires à la réalisation des actions de mise à niveau par les consultants nationaux. Il s'agit aussi d'aide an finacement pour la modernisation de l'outil de produc-tion.


Critères d'éligibilité

Le programme d'appui s'adresse aux entreprises de droit privé marocain, relevant du secteur industriel et réalisant un chiffre d'affaires supérieur à 2,5 millions de dirhams. Ces entreprises doivent exercer leur activité depuis au moins 2 années. Le projet Meda II vise avant tout la mise à niveau et la modernisation de l'entreprise. Il n'est nullement destiné à la restructuration financière de la société. Seront donc disqualifiées d'office les entreprises surendettées. Naoufal BELGHAZI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc