×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Courrier des Lecteurs

OPV d'Afriquia Gaz: La demande cinq fois supérieure à l'offre

Par L'Economiste | Edition N°:499 Le 04/05/1999 | Partager

· Réservée à la hausse dès son premier jour en bourse

· 17% des souscripteurs institutionnels sont des étrangers

· Maghreb Oxygène, filiale du même groupe, ouvre son capital en juin


Les investisseurs se la sont arrachée. La part du capital d'Afriquia Gaz ouverte au public a été sursouscrite 4,55 fois. Les 412.500 actions, objet de l'augmentation de capital, proposées sur le marché, ont suscité un engouement spectaculaire, puisqu'il y a eu 1,8 million de demandes. Cet enthousiasme a d'ailleurs accompagné les nouveaux titres jusqu'en bourse. Suite à une forte demande sur le marché central, le cours de la filiale d'Akwa Holding, fraîchement inscrite à la cote, a été réservé à la hausse dès le premier jour.
Le paquet de titres proposés a été scindé en deux tranches égales de 206.250 actions. La première, destinée aux non-institutionnels, a été reprise par 7.495 souscripteurs, dont 97,43% sont des personnes physiques marocaines. Le reste est réparti entre les personnes étrangères résidentes (0,65%), les personnes morales marocaines (1,69%) et les personnes physiques étrangères (0,23%).
La partie réservée aux institutionnels a été marquée par un grand intérêt de la part des étrangers qui ont représenté 16,61% des souscripteurs. A en croire M. Zouhair Bensaïd, directeur général de MIT (Maroc Inter Titres), chef de file de l'opération, "il ne s'agit pas uniquement de fonds". Ce qui est un bon signe vu la conjoncture que traverse actuellement la place marocaine. "Cela prouve que les capitaux étrangers ne sont pas si loin du Maroc, au contraire, ils sont à la porte et guettent des opportunités intéressantes", souligne M. Bensaïd. Au total, ce sont 92 institutionnels qui ont répondu à l'OPV dont la majeure partie est constituée d'OPCVM et d'institutionnels marocains.
Le minimum d'actions attribuées par souscripteur a été de 30 pour les non-institutionnels et 2.317 pour les institutionnels.

Les fonds levés, 76,3 millions de DH, seront destinés essentiellement aux investissements programmés sur 1999-2000 dont l'enveloppe est estimée à 100 millions de DH.
Selon les analystes de MIT, Afriquia Gaz présente une bonne santé financière, et les performances boursières attendues sont attractives. Introduite au cours de 185 DH, l'action Afriquia Gaz présente une décote de 38% par rapport au marché, son per étant estimé à 13,45 fois les bénéfices.
A l'avenir, le management de la société prévoit de continuer à élargir son capital, mais par cession directe cette fois-ci. Les actionnaires sont à la recherche de partenaires financiers privés pour le placement de 15% du capital. Par ailleurs, le groupe Akwa Holding prépare d'autres filiales à l'ouverture sur le marché financier. Maghreb Oxygène devrait suivre en juin.

Hanaâ FOULANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc