×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Courrier des Lecteurs

    Les deux nouvelles toujours réservées à la hausse

    Par L'Economiste | Edition N°:499 Le 04/05/1999 | Partager

    L'arrivée de papier frais donne un nouveau souffle au marché. Les investisseurs semblent avoir retrouvé goût au jeu de la Bourse.
    Les volumes d'échanges ont légèrement progressé par rapport à la semaine dernière. Il s'agit probablement de repositionnements vis-à-vis des nouvelles valeurs. Auto Nejma et Afriquia Gaz ont été réservées à la hausse pour la deuxième fois consécutive. La forte demande a eu pour effet de pousser les cours au-delà du plafond des +6%.
    La journée du 4 mai s'est terminée avec un volume de 201,2 millions de DH. Près de 58% de ce chiffre d'affaires a été réalisé sur le marché de blocs. A l'origine, un gros paquet ONA de 53.764 actions au cours de 980 DH. La holding a clôturé à 978 DH sur le compartiment central. Là aussi les échanges ont été massifs, totalisant 20,5 millions de DH. Le marché de blocs a également enregistré la cession de 5.400 titres Wafabank au prix de 989 DH, soit une légère surcote de 1 DH par rapport au marché central.

    Par ailleurs, les investisseurs ont été particulièrement gourmands pour les titres BMCE et SNI. Les deux valeurs ont clôturé respectivement à 408 et 1.024 DH, réalisant des volumes de 27 millions de DH pour la première et 11 millions pour la seconde.
    L'indice général de la Bourse a quasi stagné hier avec -0,03%. Il est ainsi passé de 775,67 à 775,46 points. La meilleure performance de la journée a été réalisée par Papelera de Tetuan en deuxième ligne. L'industrielle a gagné 5,69% de sa valeur de la veille à 260 DH. A noter que la seule transaction réalisée sur cette valeur a porté sur 10 titres.
    A la baisse, c'est Brasseries du Maroc qui a accusé la plus importante perte du jour. Son cours est passé de 2.350 à 2.300 DH, soit une régression de 2,13%.

    Hanaâ FOULANI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc