×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Déco-Salon confirme son succès

Par L'Economiste | Edition N°:1540 Le 16/06/2003 | Partager

. Les visiteurs sont venus nombreux pour découvrir les dernières tendances . Le Salon marocain revu et visité par différents créateursDéco-Salon fait mouche encore une fois. En effet, cette seconde édition du salon, qui s'est déroulée du 12 au 15 juin, spécialement dédiée à la décoration, a connu une plus grande affluence que l'année précédente. Et cela, même si, pour des raisons évidentes de sécurité, l'accès était contrôlé. Cette année, Simmons s'allie à Maisons du Maroc pour une plus grande complémentarité des compétences et des vocations. Le magazine marocain a en effet des affinités avec les opérateurs et professionnels de l'architecture et de la décoration d'intérieur. Aussi, les organisateurs ont-ils engagé le pari de développer un état d'esprit qui fédère plusieurs métiers artistiques et techniques autour du salon marocain. Et les visiteurs sont venus nombreux pour découvrir justement comment les artistes marocains ont su allier authenticité et modernité. Ainsi, les amateurs de nouvelles tendances étaient au rendez-vous. La seconde édition de Déco-Salon s'est déroulée au Mégarama sur une plus grande superficie que l'année précédente, soit plus de 1.000 m2. Dans cet espace, ce sont près d'une soixantaine d'exposants (des créateurs, des tapissiers et des décorateurs) qui ont laissé libre cours à leur talent, avec des stands rivalisant d'imagination. Beaucoup de créativité autour du salon marocain, de recherche au niveau des tissus et de la façon. Certains stands ont misé sur une déco et un ameublement aux lignes épurées et franchement moderne, quand d'autres ont préféré approfondir la thématique marocaine. Une nouveauté très appréciée cette année, l'espace entièrement consacré aux jeunes créateurs, à la manière des jeunes talents dans la mode vestimentaire. Autre plus du salon, l'espace conseil qui a permis aux différents artisans présents de prodiguer des suggestions aux visiteurs.Par ailleurs, les organisateurs mettent l'accent sur la philosophie qui les a guidés pour mettre en place cette édition. Le secteur de l'artisanat a tendance à être ignoré alors qu'il emploie près d'un million de personnes. Le Salon marocain traditionnel représente la vitrine du savoir-faire des artisans que ce soit dans la menuiserie, la tapisserie, la passementerie et permet de mettre en valeur leurs talents. Au fond, il s'agit de la défense et surtout de la valorisation du produit ethnique face à une mondialisation galopante.La gageure de ce salon était de mettre à contribution tous les partenaires alors qu'ils étaient réticents au départ. Aujourd'hui, non seulement des affinités ont apparu mais plusieurs conceptions ont pu être réalisées en commun. Créateurs, décorateurs et tapissiers s'activent d'ores et déjà pour proposer le modèle du salon le plus créatif et le plus original.Radia LAHLOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc