×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Vous êtes 112.291 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 136.119 articles (chiffres relevés le 25/5 sur google analytics)
eleconomiste
Economie

Ministère de l’Industrie et du Commerce
Réorganisation et nouvelles attributions

Par L'Economiste | Edition N°:3352 Le 01/09/2010 | Partager

. L’accent mis sur les nouvelles technologies. Une division pour le foncierELABORER, valider, piloter, réguler, contribuer, produire, développer, promouvoir… la liste est longue pour caractériser l’action et les missions d’un ministère! A l’Industrie, commerce et nouvelles technologies (MCI), l’heure est à la réorganisation.En effet, le décret de la Primature du 6 juillet 2010 fixe les nouvelles attributions et la nouvelle organisation du ministère. Auparavant, l’organisation du ministère s’articulait autour de deux départements. Celui du commerce et de l’industrie, regroupant 5 directions, et celui de la poste, des télécommunications et des nouvelles technologies qui en chapeaute deux. Deux départements stratégiques avec chacun ses missions et même son propre site internet.Le nouveau décret promulgué au BO revoit cette structure qui s’articule autour des deux départements. A la place, outre le secrétariat général et l’inspection générale, neuf directions constitueront désormais l’organigramme du ministère: industrie, commerce et distribution, économie numérique, statistiques et veille, qualité et surveillance du marché, technologies avancées, innovation et recherche/développement, espaces d’accueil, coopération et communication et, enfin, ressources et systèmes d’information.Chacune de ces directions est en charge d’une multitude de missions, prérogatives et attributions. Parmi les plus marquantes: contribuer à la mise en place de la stratégie pour le commerce rural et ambulant, développer des concepts innovants du commerce et de la distribution et élaborer le plan de développement de la confiance numérique. Il s’agit aussi d’apporter une assistance technique dans la lutte contre le crime électronique, réglementer et contrôler les produits, les services et les instruments de mesure ou encore contribuer à la mobilisation du foncier brut pour la réalisation des espaces d’accueil. Suite à ce nouveau décret, Ahmed Reda Chami a décidé par arrêt la création des divisions et services relevant des directions centrales du ministère. Les divisions et services sont déclinés de façon opérationnelle par fonction. Autre élément marquant, la nouvelle robe du ministère met l’accent sur les composantes d’innovation et de nouvelles technologies: innovation, e-commerce, e-gov, nanotechnologies, recherche, biotechnologies, clusters… Des domaines qui sont dotés de services dédiés.


Espaces d’accueil

LA rareté et l’inadaptation du foncier sont parmi les entraves les plus pesantes sur le développement des espaces industriels, gourmands en superficies et exigeants en équipements et infrastructures. La direction des espaces d’accueil sera dédiée à cette problématique au sein du MCI. Parmi ses missions:- Planifier les espaces d’accueil des secteurs de l’industrie, du commerce et des NT et la réalisation des études y afférentes.- Procéder au placement des espaces d’accueil et assurer le suivi de l’exécution des conventions conclues à cet effet.- Contribuer à la mobilisation du foncier brut pour la réalisation des espaces d’accueil- Réaliser et réhabiliter des espaces d’accueil.O. Z.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc