×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Microsoft menacé de nouvelles amendes

Par L'Economiste | Edition N°:2402 Le 16/11/2006 | Partager

. La firme de Seattle doit fournir des documents sous 8 joursLa commissaire européenne à la concurrence Neelie Kroes a menacé Microsoft de nouvelles amendes s’il ne fournissait pas sous 8 jours la documentation technique nécessaire au dialogue des logiciels concurrents avec Windows, a-t-on appris mercredi auprès de son porte-parole. Concrètement, si le 23 novembre, Microsoft n’a toujours pas répondu aux exigences de Bruxelles, la nouvelle note à payer pourrait se monter à quelque 350 millions d’euros. «Je ne suis pas éternelle», a indiqué Neelie Kroes dans une interview au journal. «Je ne suis pas impressionnée quand quelqu’un me dit que 90% de l’information est déjà là quand on a besoin de 100%. C’est un véritable puzzle auquel il manque des pièces», a-t-elle poursuivi. «Selon moi, cette documentation aurait dû nous être fournie il y a déjà deux-trois mois», a-t-elle ajouté.Outre une amende record d’un demi-milliard d’euros, la plus importante jamais infligée par Bruxelles à une entreprise, la Commission avait imposé le 24 mars 2004 à Microsoft une série de mesures correctrices. Elle avait notamment exigé que l’entreprise divulgue les protocoles informatiques de son système d’exploitation vedette Windows, nécessaires à l’élaboration de logiciels concurrents compatibles.Mais, lassée des tergiversations de Microsoft sur l’application de cette décision, Kroes avait décidé le 12 juillet 2006 de lui appliquer des astreintes de 1,5 million d’euros par jour. Au total, ces astreintes atteignaient 280,5 millions d’euros. Microsoft a depuis porté plainte auprès de la justice européenne afin de lever ces nouvelles sanctions financières.Neelie Kroes avait alors indiqué qu’elle pourrait faire passer ces astreintes de 1,5 à 3 millions par jour, si ce manquement persistait après le 31 juillet. Si on fait le calcul, la nouvelle amende pourrait atteindre 350 millions d’euros, ce qui porterait les pénalités totales imposées à Microsoft depuis sa condamnation il y a 2 ans et demi à plus d’un milliard d’euros.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc