×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Météo: Fin de semaine sous haute surveillance

    Par L'Economiste | Edition N°:2881 Le 15/10/2008 | Partager

    . Des bulletins d’alertes adressés à plusieurs régions. Est-ce suffisant pour prendre toutes les précautions?DES alertes météo ont déjà été adressées à plusieurs instances (ministères, préfectures, wilayas, Gendarmerie, Protection civile…). Objectif: prendre les mesures nécessaires en cette période de perturbation du climat, est-il indiqué auprès de la direction de la Météorologie nationale. Les bulletins d’alertes sont envoyés le jour même pour avertir les populations des zones à risque. Pour hier, mardi 14 octobre, par exemple, des bulletins ont été adressés à des régions comme Bouarfa, Taza, Figuig, Jerada, Berkane, Nador, Taourirt, Al Houceïma, Boulemane, Ouarzazate, Zagora… Une mesure de communication que la Météorologie nationale applique pour éviter les catastrophes surtout quand la densité des pluies enregistre des pics. Rappelons que les fortes précipitations qui se sont abattues depuis le début du mois d’octobre ont largement dépassé, dans certaines provinces, les moyennes annuelles enregistrées durant les cinquante dernières années. «Il s’agit bien d’un caractère exceptionnel de ces précipitations», est-il expliqué. Notons qu’il a été décidé de maintenir un niveau élevé de vigilance et d’alerte lors d’une réunion tenue dimanche dernier à Rabat (voir encadré).Pour l’heure, la situation semble maîtrisée du côté de Marrakech, Fès ou encore Ouarzazate. A Fès, l’eau potable est délivrée par les camions ravitailleurs après que la station de prétraitement a été envahie par les crues et les équipements endommagés. A Bab Ftouh, des bidons sont même vendus à 5 DH par des jeunes de la médina! A Marrakech, aucune alerte n’a été faite à ce jour notamment via la radio locale. A Ouarzazate, c’est la région de Tinghir qui est menacée. La population a été mise en garde, hier, via des bulletins d’alertes pour prendre ses précautions. Justement, la population peut-elle se protéger en quelques heures, voire en quelques minutes en pareille situation? La réponse serait non à en croire les dégâts qui ont été enregistrés ces derniers jours dans plusieurs régions. A Figuig, une réunion s’est tenue, mardi, en vue d’évaluer les actions de la cellule chargée du suivi du désenclavement des localités touchées par les inondations dans la province. Jamais enregistrées dans la région depuis plus de 60 ans, les fortes pluies qui se sont abattues dans cette province ont atteint 100 mm en moins d’une heure dans certaines localités. Les crues, qui ont occasionné des dégâts matériels et des coupures d’eau et d’électricité dans différentes régions de la province, n’ont causé aucune perte humaine. Par ailleurs, une cellule régionale chargée notamment de l’acheminement des aides aux populations sinistrées vient d’être mise en place suite aux intempéries ayant frappé la région Fès-Boulemane dans la nuit de vendredi à samedi.De la pluie encore. Les averses orageuses par endroits sont aussi annoncées à partir d’aujourd’hui. Du moins, c’est ce que prédit la direction de la Météorologie nationale dans ses prévisions valables du 14 au 20 octobre. En effet, la pluie qui s’abat depuis la semaine dernière sur la plupart des régions du Royaume se poursuivra jusqu’à lundi 20 octobre. Pour mercredi, les averses orageuses toucheront le nord avec des versants sur le sud-est, l’Oriental et l’est de la Méditerranée. Les prévisions annoncent aussi de la pluie par endroits sur l’ouest de la Méditerranée, l’est du Saiss, le Moyen-Atlas et le nord du Haut-Atlas. Le soleil sera prédominant ailleurs avec un vent du sud légèrement soutenu sur le sud de l’Oriental avec chasse sable. Pluie, faible instabilité, orage se prolongeront de jeudi 16 jusqu’à lundi 20 octobre avec une température variable.


    Niveau élevé de vigilance

    POUR secourir et venir en aide aux populations, une réunion a été présidée en fin de semaine dernière à Rabat par le ministre de l’Intérieur, Chakib Benmoussa. Les plans d’urgence, présentés à cette occasion, visent le sauvetage et le secours des populations en difficulté, l’évacuation préventive des ménages établis dans des zones à risque et le désenclavement des quartiers et douars menacés. Ces plans visent également l’intervention pour rétablir, dans les plus brefs délais, la circulation sur les réseaux routiers, de télécommunications et de distribution de l’eau potable et de l’électricité. S’ajoutent aussi l’assistance aux familles dont les habitations se sont effondrées ou ont été emportées par les crues, la distribution des denrées alimentaires de première nécessité et l’assistance médicale.Fatim-Zahra TOHRY

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc