×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Marrakech invitée d’honneur de Lille

Par L'Economiste | Edition N°:1806 Le 07/07/2004 | Partager

. La capitale européenne de la culture met le cap sur Jamaâ El Fna. C’est dans le cadre du programme Monde Parallèle initié par l’association Lille 2004Marrakech à Lille et la ville française à la place Jamaâ El Fna. Ce sera organisée du 20 au 22 août prochain dans le cadre du programme Monde Parallèle, par l’association Lille 2004. Pour rappel, la ville de Lille est capitale européenne de la culture depuis décembre 2003. “L’idée est d’aller à la rencontre des deux mondes en faisant vivre les deux villes de cet échange et brassage culturels”, explique Didier Fusillier, directeur de l’association Lille 2004. La cité ocre sera donc invitée d’honneur avec des artistes et aussi artisans de la place et des troupes comme ceux de la Dekka ou autre. Une lila de Gnaoua est prévue également. Et le clou sera un direct avec des écrans dans les deux places, Jamaâ El Fna et la grande place de Lille le samedi 21 août à partir de 21 heures. Il sera télévisé et retransmis par la chaîne 2M. Marrakech sera aussi présente dans d’autres lieux-phares de la ville française, notamment dans les maisons folies, (d’anciennes usines transformées en des lieux patrimoine). Il est aussi question d’organiser des expositions groupées ou individuelles de jeunes artistes-peintres de Marrakech, et ce durant un mois. Ce n’est pas la première fois qu’une ville est invitée d’honneur. D’autres villes ont précédé Marrakech comme New York, Gênes ou encore Shanghai. Mais c’est tout de même la première fois que la capitale européenne de la culture s’investit autant en y consacrant un gros budget de 100.000 euros et plus d’un an de préparatifs. De son côté, la ville ocre a pris du retard, indique-t-on, mais rattrapable maintenant que la date approche. “Nous avons des promesses des autorités locales (wilaya, mairie, CRT). Et beaucoup d’organismes nous ont apporté leur concours à l’instar de la Délégation régionale du tourisme ou encore le ministère de la Communication. Aujourd’hui, le programme dépend, non pas dans sa faisabilité mais dans son ampleur, de la mobilisation de la ville”, fait remarquer Didier Fusillier.Pour la logistique marocaine, c’est une association lilloise, créée par des Marocains à Lille il y a 20 ans déjà, qui s’est vue confier l’organisation de cette édition du Monde Parallèle de Marrakech à Lille. A son actif, des spectacles musicaux issus de plusieurs pays et un festival dans le quartier lillois de la communauté étrangère, Wazemmes, surnommé Ouadzem par des Marocains, en référence à la ville orientale.“L’idée est d’aller à la rencontre des deux mondes en faisant vivre les deux villes de cet échange et brassage culturels”, explique Didier Fusillier, directeur de l’association Lille 2004 De notre correspondante,Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc