×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Marrakech: 35 millions de DH pour revaloriser la Ménara

Par L'Economiste | Edition N°:1594 Le 04/09/2003 | Partager

. Un spectacle quotidien employant 150 personnes y sera donné . Le démarrage est prévu le 13 septembre C'est avec un nouveau look que le site de la Ménara ouvrira ses portes le 13 septembre. Autour du fameux bassin datant de plusieurs siècles, un spectacle «multimédia« y sera donné chaque soir. Des gradins aux alentours et une scène sur l'eau de plus 1.200 m2 ont été aménagés durant un mois. Mais, il aura fallu plus de deux mois pour nettoyer et restaurer le bassin et ses contours. Dans la foulée, un espace d'exposition a été aussi aménagé sous les gradins VIP ainsi qu'un café maure, bien que cela ne figure pas dans la convention de partenariat entre l'entrepreneur et le ministère de la Culture. Par ailleurs, la municipalité s'est chargée d'aménager une place piétonne et également un parking. Tous ces aménagements en béton autour du bassin de la Ménara sont aujourd'hui propriété du ministère de la Culture. Il faut dire qu'à l'instar de plusieurs autres sites historiques, celui de la Ménara était quasiment délaissé. Et ce ne sont certainement pas les 10 DH de droit d'entrée pour visiter cet espace doté de plusieurs hectares en jardins et bassins (qui a été une aire de repos princière dans un temps) qui peuvent l'entretenir. La société Héritage Vision qui se charge du projet d'animation de la Ménara pour un investissement de 35 millions de DH souhaite «contribuer au-delà de toute considération commerciale à valoriser le site«. Il s'agit d'un joint-venture entre la Sotoram et CitéLum (filiale d'EDF) qui a obtenu du ministère de la Culture le droit d'exploiter en soirée cette partie du bassin. Objectif: donner des spectacles durant 10 ans en contrepartie d'une restauration complète des lieux. La Sotoram est actionnaire à près de 40% de l'entreprise, après un désistement du groupe Bensallah. Près de 150 personnes organiseront chaque jour ces spectacles nocturnes: une cinquantaine d'artistes, des techniciens et des employés en charge de la logistique (billetterie, accueil…). Les investisseurs ainsi que le ministère de la Culture attendent beaucoup de ce projet. Héritage Vision prévoit un retour sur investissement d'ici 6 ans. Les autorités locales et les professionnels touristiques qui l'ont encouragé n'en attendent pas moins, non plus. Dans tous les cas, ce spectacle nocturne devra contribuer à l'animation de la ville, notamment en soirées. Les prix d'entrée sont déjà fixés à 250 DH par personne. «Le programme débute à 20 heures chaque soir et ne compromet pas les soirées dînatoires et en conséquence ne gênera pas les restaurateurs«, tient à préciser Henry Chabert, président de Héritage Vision.


Contrats avec des TO

En attendant, l'entreprise n'a pas encore défini une stratégie commerciale. Il est question de contrats à nouer avec des TO, et évidemment des intéressements. Rien de concret n'a été conclu jusqu'à maintenant. «Mais nous sommes confiants car nous répondons à une attente des professionnels du tourisme«, estime Chabert. Par ailleurs, des promotions, notamment durant des périodes creuses, sont prévues. Ainsi, pour les Marrakchis, des tarifs de 50 DH durant le mois de Ramadan sont programmés pour la moitié des gradins. D'autres voies commerciales sont également étudiées. L'espace pourra être loué pour l'événementiel. Un festival de cinéma ou encore celui des arts populaires ou des défilés sont de bons créneaux.De notre correspondante, Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc