×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Maroc-Espagne: La régionalisation qui rapproche

Par L'Economiste | Edition N°:3432 Le 27/12/2010 | Partager

. Les avantages mis en avant et les leçons à tirer des expériences. Emergence d’élites localesDES spécialistes espagnoles ont fait le déplacement les 21 et 22 décembre, dans un contexte de tension entre Rabat et Madrid, pour participer à un séminaire sur le thème «Autonomies, développement et démocratie: Espagne et Maroc deux expériences en devenir», organisé par la faculté des Lettres de Rabat et la fondation Institut international du théâtre méditerranéen. Cette rencontre a permis de croiser les expériences des deux pays sur la question de la régionalisation. Le choix de ce thème s’explique par le fait que les deux pays ont des caractéristiques économiques et historiques communes. Pour les organisateurs, ce choix est dicté par l’évolution que connaît l’ordre politique mondial et l’ampleur de la globalisation touchant tous les aspects des Etats. A cela s’ajoute le nouvel élan de la régionalisation que connaît le Maroc. Selon l’ancien ministre Habib El Malki, «cette rencontre révèle une volonté collective pour surmonter tout ce qui entrave cette initiative». Conscient du rôle que peut jouer la région dans le processus démocratique, et du développement économique au niveau national et international, le Souverain a lancé un vaste chantier pour une régionalisation avancée, en vue de rénover et moderniser les structures du royaume avec un nouveau modèle gouvernemental spécifiquement marocain dont vont bénéficier toutes les régions. Cette régionalisation tend à réduire le fossé qui existe entre les différentes régions du pays. «Cinq régions détiennent la moitié de la richesse nationale», ajoute le président du Centre marocain de conjoncture (CMC). Une commission consultative a été instaurée et a été chargée de réfléchir à un modèle maroco-marocain. Il ne s’agit pas de calquer les expériences étrangères. L’idée est de produire une architecture spécifique à l’identité et au choix du Maroc. Et comme l’a souligné l’ancien diplomate Maximo Cajal, «la duplication d’expériences étrangères est de nature à méconnaître les spécificités du pays». Les participants marocains étaient unanimes quant à l’importance d’appuyer ce chantier. Ils ont souligné que le modèle espagnol est un exemple à suivre, particulièrement certains de ses aspects comme l’émergence des élites locales. Pour l’ancien patron du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS), Moulay Ismail Alaoui, «la formation des élites politiques et régionales est primordial. Dans le cas contraire, elle constitue un handicap sérieux quant au développement de la région». Dans le même ordre d’idées, l’universitaire Javier Torres a souligné que «l’expérience espagnole en la matière a connu des entraves dont le Maroc doit tirer profit». L’expérience Ibérique en matière d’autonomie est significative. L’Espagne reste un pays très régionalisé, qui répond à la diversité culturelle et linguistique des régions du pays. Selon les intervenants espagnols, la régionalisation est le fondement de la démocratie espagnole. Elle s’est imposée comme un moyen pour préserver la diversité dans un cadre uni. Elle se fonde essentiellement sur l’autonomie, qui a contribué au développement des 17 communautés dans tous les secteurs vitaux. Chacune d’entre elles dispose de son propre Parlement et gouvernement.


Rapport

LE délai donné à la commission consultative sur la régionalisation pour remettre son rapport, prend fin dans une semaine. Ce document devrait être remis au Souverain après un travail de presque une année d’une équipe composée de 21 membres, issus de tous les bords, sous la présidence de l’ancien ministre de la Justice Omar Azziman.S. Be

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc