×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

L'Opep aux aguets face au recul des cours

Par L'Economiste | Edition N°:2357 Le 08/09/2006 | Partager

. Réunion le 11 septembre à Vienne L’Opep va probablement maintenir son plafond de production lors de sa réunion lundi 11 septembre à Vienne, tout en prévenant qu’elle surveille de près le récent recul des cours du pétrole et se tiendra prête à l’enrayer si nécessaire. Pour sa première réunion depuis plus de 3 mois, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole va vraisemblablement laisser inchangé son quota de production à 28 millions de barils par jour (hors Irak, toujours exclu du système de quotas), niveau auquel il est fixé depuis juillet 2005. Certes, les cours ont fortement reculé depuis quelques jours: ils viennent de toucher en séance leur plus bas niveau depuis le 7 avril, à 67,40 dollars le baril de «light sweet crude» et s’échangeaient jeudi matin autour de 67,50 dollars, bien loin du pic de près de 79 dollars atteint cet été. Les experts attribuent ce fort recul à l’apaisement relatif des tensions au Moyen-Orient, où la probabilité d’une action militaire ou de sanctions à l’encontre de l’Iran est jugée moins forte, mais aussi au fait que le pic estival de la consommation de carburant est arrivé à son terme le week-end dernier aux Etats-Unis. Le marché entre désormais dans une période où la demande est traditionnellement plus faible. De plus, les installations pétrolières ont été jusqu’ici épargnées par les ouragans. Mais à un tel niveau, les cours restent tout de même largement assez élevés pour assurer de belles recettes aux 11 pays membres de l’Opep, relèvent les analystes. L’Iran, numéro deux du cartel, a indiqué il y a quelques jours qu’il ne prévoyait pas de changement à l’issue de la réunion. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc