×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

L'Irak sombre dans la violence

Par L'Economiste | Edition N°:2388 Le 26/10/2006 | Partager

. Les Irakiens doivent se prononcer sur leur sortL’Irak baigne dans le sang. Le chef radical chiite Moqtada Sadr a rappelé le 24 octobre à ses partisans qu’il rejettait catégoriquement que des sunnites et des chiites s’entretuent en Irak, pays ravagé depuis neuf mois par des violences confessionnelles. L’armée irakienne est intervenue vendredi dernier pour faire respecter un cessez-le-feu à Al-Amara, au sud de l’Irak, puis a imposé lundi un couvre-feu de crainte d’une reprise des combats entre la milice de Moqtada Sadr et la police irakienne. Les affrontements de la semaine dernière dans cette ville ont fait 24 morts et 150 blessés. Aussi, deux obus ont explosé le 24 octobre à Al-Amara sans faire de victime. Dans une mise en garde adressée aux miliciens de tous bords, le Premier ministre Nouri al-Maliki a averti les miliciens que l’armée «agira avec fermeté face à leurs agissements et s’opposera à toute violation de la loi». Par ailleurs, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a mis en garde le 24 octobre contre un éclatement de l’Irak si rien n’est fait pour «unifier» le pays. Lundi, la ministre britannique des Affaires étrangères Margaret Beckett avait déclaré qu’il appartenait aux Irakiens de se prononcer pour un Etat unique ou non. La ministre a rencontré lundi le vice-Premier ministre irakien Barham Saleh à Londres. Il est à signaler qu’une majorité de Britanniques veulent que leurs troupes soient retirées d’Irak avant la fin de l’année, même s’ils n’ont pas fini leur mission dans ce pays, selon un sondage publié mardi par le Guardian. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc