×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie Internationale

L'Euro fléchit face au Dollar

Par L'Economiste | Edition N°:439 Le 09/02/1999 | Partager

L'Euro est tombé à son plus bas niveau depuis son lancement dans la matinée d'hier sur le marché des changes européen. Il s'affichait ainsi à 1,1228 Dollar. La devise européenne battait donc de nouveaux records de faiblesse face au Dollar dans la perspective de mauvais chiffres sur la production industrielle allemande.
Face au Yen, l'Euro était pratiquement inchangé à 127,5 Yens contre 127,49 Yens, vendredi.
A 9H50 GMT lundi, l'Euro tombait à 1,1235 Dollar contre 1,1281 Dollar vendredi, en clôture, sur le marché londonien.
L'Euro était également en repli face à la Livre Sterling à 0,6884 Livre contre 0,6891 Livre vendredi.
Les statistiques sur la production industrielle en Allemagne signalent la tendance à la récession. Elles font suite à une série de bons chiffres américains, notamment sur la croissance et l'emploi, qui ont confirmé la vigueur persistante de la première économie mondiale.
Des analystes américains insistent ainsi sur «le contraste énorme entre les économies des Etats-Unis et de la zone Euro».
L'Euro n'a pas été aidé non plus par la défaite surprenante du Parti Social-Démocrate (SPD) du chancelier Gerhard Schroeder et des Verts aux élections régionales en Hesse.
En outre, les déclarations, le week-end dernier, de MM. Hans Tietmeyer, président de la Bundesbank, et Yves-Thibault de Silguy,
commissaire européen chargé des Affaires Monétaires, n'ont pas contribué à soutenir la monnaie unique.
En effet, M. Tietmeyer a affirmé qu'il ne fallait pas surestimer la récente faiblesse de l'Euro par rapport au Dollar, alors que M. de Silguy a jugé que la devise des Onze «se tenait bien».
Pour sa part, revigoré face à la devise européenne, le billet vert s'est également repris face au Yen soutenu par un redressement du marché obligataire nippon et donc un recul des rendements. Le Dollar s'appréciait dans la journée d'hier à 113,69 Yens contre 113,49 Yens sur le marché londonien.
Le rendement de l'obligation japonaise de référence à 10 ans, qui évolue en sens inverse du prix, s'est ainsi déprécié à 2,160%, en nette baisse par rapport à son cours de clôture de vendredi, qui s'était établi à 2375%.

Wissal SEGRAOUI (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc