×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les scoops de la semaine

    Par L'Economiste | Edition N°:48 Le 08/10/1992 | Partager

    Remise en ordre chez les collectivités locales

    Une commission a été constituée pour résorber les arriérés des collectivités locales. Parallèlement, un budget de 400 millions de DH sera mobilisé pour financer l'essentiel des arriérés, dont certains sont qualifiés de "très anciens". Les dossiers sont complexes du fait des imprécisions de procédures et des contentieux qui en ont résulté. Néanmoins, il y a une volonté de remettre les pendules à l'heure, pour l'arrivée des nouveaux conseillers.

    FRAM Orange Tour 1er T.O.

    Le Tour Opérator, FRAM Orange Tour conforte sa position de N°1 sur le Maroc, avec un peu plus de 60.000 clients du 1er Octobre 1991 au 30 Septembre 1992, contre 450.000 pour l'année 1991 et 70.000 pour l'année 1990. FRAM s'était fixé l'objectif de 60.000 clients. Pour la campagne 92-93, FRAM s'est fixé comme objectif 65.000 clients de France et 5.000 clients d'autres origines, soit 70.000 personnes. Le tour opératoire se félicite de l'aide qu'il a obtenue auprès de la RAM en matière de promotion auprès de 600 agents de voyages français et regrette que "les organismes officiels, pourtant chargés de cette activité" de promotion, n'aient pas fait d'efforts comparables.

    FRAM Orange Tour indique que son objectif est ambitieux du fait de l'environnement: croissance zéro du marché français, et au Maroc, "dégradation du produit hôtelier, vétusté des autocars, harcèlement-insécurité, absence de promotion, manque de professionnalisme de certains opérateurs..."

    La BCM ouvre une succursale à Bruxelles

    La BCM a ouvert, le 1er Octobre 1992, une succursale dans la capitale belge et européenne. Il s'agit d'une double succursale, précise le banque: une destinée aux RME et l'autre pour les opérateurs économiques, couvrant le Bénélux, la Scandinavie et l'Allemagne.

    Par ailleurs, la BCM continue son programme d'échange de cadres. Elle a accueilli à la mi-Septembre M. De Pedro qui représentera la Caja de Madrid. La BCM avait accueilli, en Mai dernier, M. Diaz de la Banco Central Hispano Américano et lui a confié le nouveau Département Espagne au sein de la Direction des Marchés et de la Clientèle. M. Mohamed Alami, ancien Directeur du Club Invest-Export a rejoint Banco Central. Il est assisté par Mme Bouchra Hamdouch Bennani, qui couvre la région catalane.

    Les chiffres du ralentissement textile

    La position marocaine s'est érodée dans la sous-traitance textile. Durant le premier trimestre sur l'ensemble des ordres en provenance de France, le Maroc a enregistré une progression de 1%, alors que la Tunisie a connu une hausse de 11%, l'Indonésie 40%, la Chine 61%, la Corée du Sud 39% et le Bangladesh 23%. Ces données ont été recueillies par les textiliens marocains auprès de sources professionnelles françaises.

    Téléviseurs, la contrebande s'aligne

    Les téléviseurs à Derb Ghalef ont vu leur prix baisser à la suite de l'annonce faite par le GICEL de la répercussion de la baisse des droits de douane. Le Groupement des Industriels et Commerçants en Electronique estime que la baisse est de l'ordre de 500DH par appareil. Une observation directe fait apparaître des baisses inférieures et disparates mais un désir de vente plus agressif.

    Récolte forte d'agrumes

    L'ASPAM prévoit que la récolte 1992-1993 sera en augmentation forte, de près de 20% par rapport à la campagne de l'année dernière, soit 1,3 million de tonnes contre 1,1 million de tonnes pour 1991-1992. L'Association pense que les exportations vont être de 600.000 tonnes contre 530.000 l'année dernière, soit une hausse de 13%.

    Lignes Maghripack pour les transitaires

    Maghripack s'est engagé à satisfaire "rapidement" toutes les demandes de lignes en provenance des transitaires. La disponibilité de ces lignes a ralenti la possibilité d'appliquer les dispositions concernant les déclarations informatisées. La Douane indique qu'elle fera preuve de souplesse dans la remise des déclarations, mais pas au-delà de la fin Octobre.

    La BNSTP décentralise

    La Bourse Nationale de Sous-Traitance et de Partenariat se propose de décentraliser ses services. Les antennes locales travailleront sur le même mode que le siège c'est-à-dire la visite aux entreprises. La coordination se fera à Casablanca. Le bilan intermédiaire de la BNSTP, arrêté à Septembre 1992, fait apparaître une centaine de cas traités, dont 70 depuis l'autonomie de la bourse, ce printemps.

    Schell et Afriquia concessionnaires sur l'autoroute

    Les compagnies Schell et Afriquia ont remporté la concession des stations d'essence et aires de repos sur l'autoroute. Afriquia sera dans le sens Casablanca-Rabat et Schell dans le sens Rabat-Casablanca. Afriquia pense ouvrir à la fin Novembre.

    Obligations cautionnées, pas de remise en cause pour le moment

    L'Administration des Douanes et des Impôts Indirects indique que l'idée de supprimer les obligations cautionnées n'a pas été, à sa connaissance, évoquée. Cette déclaration, faite par M. Hokeïmi El Jaï, devrait calmer les craintes des milieux d'affaires. Le Directeur estime que les masses en jeux sont "trop importantes et très sensibles pour la trésorerie des entreprises" pour autoriser des mesures.

    Salé: le réaménagement démarre

    Le FEC a débloqué 56 millions de DH pour le démarrage de cinq des chantiers de réaménagement de la ville de Salé, dont les travaux ont débuté il y a quelques jours. Les travaux concernent les grands collecteurs de Sidi Moussa et du Nord I, l'assainissement des zones basses au pied du plateau Bettana et l'aménagement des carrefours Mohamed V, Ismaïlia, Tabriquet et Gare. Les dossiers d'assainissement de voierie et d'éclairage public pour la partie Médina auront leur déblocage FEC avant la fin de l'année.

    DDB Needham à Marrakech

    L'agence de communication DDB Needham recevra à Marrakech au Club Méditerranée, du 8 au 10 Octobre, 200 de ses employés. L'ensemble du personnel de DDB Needham France sera présent, indique l'agence Médias Conseil

    Précision

    Dans l'article paru dans notre précédente édition, "Marketing, des méthodes curieuses pour forcer les marchés" de Jean Christophe Vergé une perturbation technique avait abouti à 3 lignes "curieuses". Il fallait lire, concernant les bénéfices dans la distribution:

    "En effet, la différence fondamentale entre une entreprise industrielle et une entreprise de distribution est que celle-ci vend systématiquement avant d'avoir acheté, ou plus exactement payé le fournisseur. Ainsi, Makro peut générer un bénéfice en vendant à marge très faible un produit à forte rotation, puisque celui-ci lui est payé cash par l'acheteur, au bout de 10 jours de stockage en rayon (par exemple) alors que le magasin paie en général à 60 jours"

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc