×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Les faux plafonds en fibres veulent détrôner le plâtre

Par L'Economiste | Edition N°:1618 Le 08/10/2003 | Partager

. Le représentant de la marque américaine Armstrong met aussi l'accent sur l'absence d'amiante Des faux plafonds, sans amiante et moins lourds que les traditionnels en plâtre. Ce sont les produits proposés par la société Multicolles, distributeur de la marque américaine Armstrong spécialisée dans la fabrication des faux plafonds. Le distributeur, conscient de l'évolution rapide du marché de l'immobilier, cherche à positionner son produit qu'il estime compétitif. Selon lui, les faux plafonds sont moins onéreux, plus esthétiques, légers (9 kg de moins que le plâtre) et présentent une meilleure acoustique. Il s'agit pour David Linarès, directeur Export de la société Armstrong, de «se distinguer sur le marché du faux plafond où le plâtre est en pleine stagnation».Aussi, la société Multicolles a-t-elle décidé de passer à l'offensiveen déclinant sa nouvelle stratégie pour le marché marocain. Son objectif est de «développer les ventes, repositionner le produit et sensibiliser les professionnels autour de l'absence d'amiante dans les produits Armstrong», souligne, pour sa part, Yvon Sau, directeur général de la société Multicolles. Dans une première étape, la société compte sensibiliser la clientèle potentielle grâce à un séminaire prévu le 15 octobre. Et cela en mettant essentiellement l'accent sur l'absence d'amiante dans la gamme des produits. La cible visée est principalement constituée d'architectes, promoteurs, décorateurs d'intérieur, distributeurs, ou encore de bureaux d'étude et de contrôle. Les principaux marchés cibles restent les collectivités, les établissements hôteliers, les administrations et les cliniques.Par ailleurs, une étude de marché vient d'être effectuée par le groupe américain sur les potentialités que recèlent les marchés africains. Il en ressort que le Maroc reste le plus porteur en termes d'investissement en volume et opportunités d'expansion. D'autant plus que la stabilité économique du Royaume et sa proximité avec l'Europe en font une destination de choix, ajoute le responsable Export d'Armstrong. Autre atout à l'actif du pays, les stratégies prévues à l'horizon 2010, en termes de tourisme, de sport (coupe du monde).A. R.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc