×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Les Belges courtisent les PME marocaines

Par L'Economiste | Edition N°:2316 Le 11/07/2006 | Partager

. 2e édition du salon Belgica en novembre prochain . 9 milliards de DH d’échanges bilatéraux«L’économie marocaine est sur le point de décoller, et la Belgique souhaite participer à ce décollage». Le ton est donné par Patrick Vercauteren Drubbel, ambassadeur de Belgique au Maroc, lors d’un point de presse le 6 juillet à Casablanca. L’occasion de faire la promotion de la deuxième édition du salon Belgica qui se tiendra du 8 au 11 novembre prochain dans la métropole. Les Belges aspirent à y réunir une centaine d’entreprises représentant divers secteurs de l’activité économique du plat pays, après les soixante de la première édition. Trente sont d’ores et déjà inscrites, «augurant d’un succès certain», estime Takis Kakayannis attaché économique et commercial pour les régions Wallonne et Bruxelles-capitale. Agro-industrie, construction, tourisme, chimie et parachimie ou encore nouvelles technologies et services, le tissu économique belge, à l’instar du marocain, est essentiellement composé de PME. Celles-ci ne disposent pas nécessairement des mêmes moyens d’actions à l’international que peuvent avoir les groupes multinationaux. L’intérêt de ce salon est qu’il permet à ces petites et moyennes entreprises de nouer des contacts, qui pourraient être fructueux. Les montants des échanges entre les deux pays se sont élevés en 2005 à environ 9,4 milliards de DH, avec une balance légèrement en faveur du Maroc (4,6 milliards de DH d’importation contre 4,75 milliards d’exportation). La Belgique est ainsi le 15e fournisseur du Maroc et son 8e client. «Il y a moyen de mieux faire pour concurrencer les 14 pays qui nous précèdent», avoue l’ambassadeur, qui rajoute: «le Maroc économique reste, malheureusement, assez méconnu, le pays est beaucoup plus réputé comme destination touristique. Nous devons mieux vendre ses atouts économiques et commerciaux». Vercauteren Drubbel affirme qu’il y existe un grand potentiel de développement des PME marocaines notamment avec les Marocains, de deuxième et troisième générations, installés en Belgique. Ils sont en effet un demi-million à y résider. Les flux financiers provenant des pays d’accueil sont relativement fragiles, estime-t-il. «Les quotes-parts des Marocains résidents en Belgique ou en France (troisième génération) ont tendance à baisser au bénéfice des résidents en Italie ou en Espagne, qui ont encore des attaches familiales très fortes au pays». Il faut donc trouver de nouvelles formes de solidarité plus structurée par le biais d’une plus grande participation au décollage économique. La Belgique est prête à y contribuer en finançant des projets de développement. Si Bruxelles vient loin derrière Paris en matière de coopération et d’aide au développement, sa contribution n’est pas négligeable pour autant. La Belgique investit 10 millions d’euros (l’équivalent de 110 millions de DH) par an dans le développement particulièrement dans le secteur de l’eau et de l’assainissement dans le Sud et de la formation professionnelle et la microfinance dans le Nord du Maroc. Deux millions d’euros (l’équivalent de 22 millions de DH) sont aussi déboursés en activités scientifiques et culturelles. Par ailleurs, des aides «conséquentes» sont allouées aux acteurs économiques qui sont en relation avec des entreprises belges. Les PME marocaines peuvent bénéficier de subventions sur les prix du matériel et équipement acheté à des entreprises belges pouvant aller jusqu’à 50%.Amine BOUSHABA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc