×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Politique Internationale

L'Economiste aux essais de la 406 : Peugeot frappe fort dans le segment des six cylindres

Par L'Economiste | Edition N°:253 Le 07/11/1996 | Partager


Automobiles Peugeot vient de dévoiler les nouveaux produits de la gamme 406: la 406 V6, la 406 break et la 406 BVA. La V6 en particulier, grâce à ses six cylindres, devrait redynamiser l'offre dans ce type de motorisation.

«La 406 fait partie des segments pour lesquels les constructeurs se battent le plus». Cette précision des responsables d'Automobiles Peugeot lors de la conférence de presse donnée le 18 octobre à l'abbaye de Fontevraud dans la région de Tours explique pourquoi, moins d'un an après son lancement commercial en Europe, la 406 vient de s'enrichir de trois nouveaux modèles: la 406 break, la 406 V6 et la 406 BVA. C'est donc en l'honneur de ces nouveaux-venus que furent organisés les essais des 18 et 19 octobre en France.

Moteur Peugeot-Renault


La vedette de cette manifestation fut incontestablement la V6 et son moteur six cylindres, développé en coopération entre PSA Peugeot-Citroën et Renault. Les responsables d'Automobiles Peugeot estiment que le contexte de lancement de la 406 V6 devrait lui assurer son succès, car le segment d'appartenance de la 406 a vu la part des 6 cylindres évoluer de près de 28%.
Le moteur de la V6, doté de 24 soupapes, offre une cylindrée de 2.946 cm3 qui permet de développer une puissance de 194 chevaux. Les constructeurs ont donc tenu à favoriser la puissance à travers ce nouveau modèle. Mais la voiture ne d'adresse pas qu'aux accrocs des démarrages sur les chapeaux de roues.
Testée sur des terrains difficiles, en France profonde, la V6 assure également une bonne tenue de route grâce à sa suspension, dotée notamment d'un train multibras à l'arrière. Au niveau des équipements intérieurs, la V6 offre tous les accessoires qui font d'elle une voiture de luxe: airbag, ordinateur de bord, régulateur de vitesse, sièges électriques et rétroviseurs avec mémoires, garnissage cuir spécifique à côtes, volant, soufflet et pommeau de cuir etc...
Enfin, comme pour les autres séries de la gamme 406, le volant de la V6 est réglable latéralement et en hauteur.
Les équipements extérieurs sont en partie communs à ceux de la Berline. Les pare-chocs peints de la couleur de la voiture, sont intégrés à la carrosserie. A l'avant, ils peuvent recevoir des lave-projecteurs escamotables et des phares additionnels antibrouillard. Par ailleurs, selon le modèle, en série ou en option, l'essuie-vitre comporte une position lui permettant de fonctionner automatiquement avec un rythme de balayage proportionnel à l'intensité de la pluie.
Autre nouveau produit de la gamme 406: la 406 break qui sera disponible en 11 versions, essence et diesel, et d'un coupé dont la commercialisation interviendra en 1997. «Il s'agit d'un retour à une vieille tradition abandonnée avec la 405». La conception du véhicule a été centrée autour de la sécurité. En effet, la structure du véhicule, étudiée afin de résister aux chocs sévères et assurer une bonne protection des occupants, comporte des zones renforcées ou à déformation programmée. Côté motorisation, les puissances de la 406 break s'échelonnent entre les 76 chevaux du moteur XUD9 SD (turbo pression) et les 194 ch du moteur ES9 J4 (6 cylindres).
La commercialisation de la 406 BVA (boîte de vitesses automatiques), troisième modèle lancé dans la gamme 406 intervient, selon les responsables d'Automobiles Peugeot, dans un contexte peu porteur mais néanmoins stable, voire évolutif.
En 1995, la part des BVA sur le segment M2 européen atteignait à peine 17,3% alors que les marchés automatisés atteignent 80% aux Etat-Unis et au Japon.
La boîte de vitesses automatiques de la 406 BVA a 4 rapports et est dotée d'une gestion électronique des passages et présente une commande de type grille en escalier avec un levier analogue à celui d'une boîte manuelle. Un rappel de la grille s'affiche au combiné, avec un repère lumineux indiquant le rapport engagé. Cette boîte à vitesses, disponible en deux niveaux ST et SV, est proposée avec un moteur de 21 cylindres développant une puissance de 135 chevaux.

Mohamed BENABID

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc