×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Agenda

    L'éco-efficacité en séminaire

    Par L'Economiste | Edition N°:520 Le 02/06/1999 | Partager

    · La CGEM organise un séminaire les 4 et 5 juin
    · Au programme, signature d'une convention entre la Confédération et le Secrétariat d'Etat chargé de l'Environnement, diffusion du guide de bonne gestion,...


    Sensibiliser les entreprises marocaines à la notion de l'éco-efficacité, tel est l'objectif de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) qui organise un séminaire national, en partenariat avec le Comité de l'environnement Delta Maroc et l'organisation non gouvernementale SBA (Sustainable Business Associates). Cette manifestation se tiendra les 4 et 5 juin à Casablanca sous le thème "L'éco-efficacité: facteur de la compétitivité pour l'entreprise marocaine".
    Pour M. Majid Boutaleb, président du Comité Environnement au sein de la CGEM: "L'entreprise marocaine peut trouver dans la protection de l'environnement un facteur de compétitivité". Selon lui, le concept de l'éco-efficacité permet la diminution ou la prévention de la pollution et l'amélioration de la rentabilité. S'y ajoutent l'optimisation de la consommation des ressources naturelles, (par exemple l'eau et les sources d'énergie), la gestion efficace des déchets par leur recyclage ou leur réutilisation. Aussi la CGEM a-t-elle décidé d'organiser ce séminaire qui coïncide par ailleurs avec la journée mondiale de l'environnement. "Il s'agit d'un autre témoignage de notre part pour démontrer la volonté des entreprises marocaines à vouloir intégrer la notion de protection de l'environnement dans leur gestion", ajoute-t-il.
    Ce séminaire sera également l'occasion, indique M. Bouteleb, de présenter des cas pratiques à travers le diagnostic de trois entreprises opérant dans trois secteurs différents. Il s'agit des tanneries, de la chimie et du textile. Un guide de bonnes pratiques et de bonne gestion de l'entreprise sera aussi diffusé. Regroupant un ensemble de méthodes pour les productions propres, ce guide s'adresse à tout type d'entreprises et permet aux dirigeants, à travers des procédés simples, de réaliser des économies, est-il souligné.
    Par ailleurs, une convention sera signée lors de ce séminaire entre la CGEM et le Secrétariat d'Etat chargé de l'Environnement. Cette convention permettra, selon M. Bouteleb, notamment l'échange des expériences et la participation de la Confédération à l'élaboration des lois.
    Cette rencontre est principalement destinée aux dirigeants, responsables et chefs d'entreprise marocains. Mais elle peut également intéresser les responsables d'ONG, les agences gouvernementales, les organismes financiers et les institutions académiques travaillant avec le secteur privé pour promouvoir ce concept, indiquent les organisateurs.

    Abdelaziz MEFTAH

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc