×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Le Japon offre 100 millions de dollars aux Palestiniens

Par L'Economiste | Edition N°:2022 Le 17/05/2005 | Partager

. L’aide est destinée au soutien de leur économie après le retrait israélien LE Japon va offrir une aide de 100 millions de dollars (79,3 millions d’euros) aux Palestiniens pour soutenir leur économie après le retrait israélien de la bande de Gaza, prévu en août prochain, a annoncé lundi 16 mai le Premier ministre nippon Junichiro Koizumi. Ce dernier a annoncé cette aide à l’occasion d’une visite au Japon du président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. “Dans la perspective du retrait de la bande de Gaza, j’annonce une assistance totale de 100 millions de dollars pour l’instant”, a déclaré Koizumi au cours d’une conférence de presse conjointe avec Abbas. Il n’a pas précisé la destination exacte de l’aide, ni si cette dernière était ou non conditionnée à un retrait effectif d’Israël de la bande de Gaza. Le Japon a déjà apporté aux Palestiniens une aide au développement de 760 millions de dollars (569 millions d’euros) depuis 1993. Arrivé dimanche 15 mai à Tokyo, Abbas, qui a succédé en janvier au défunt Yasser Arafat à la tête de l’Autorité palestinienne, devait se rendre mardi 17 mai en Chine pour une visite de deux jours. Cette mini-tournée de Abbas en Asie intervient avant une visite qu’il doit effectuer fin mai aux Etats-Unis pour rencontrer le président Bush. La visite de Abbas au Japon survient quelques semaines avant la venue, prévue en juin, dans l’Archipel, du Premier ministre israélien Ariel Sharon. Koizumi a évoqué la possibilité d’un prochain sommet à Tokyo entre les trois dirigeants. “Abbas m’a dit qu’il serait heureux d’avoir une occasion de rencontrer Sharon à Tokyo. J’en serais heureux aussi. Dans tous les cas, Sharon visitera le Japon prochainement, alors je lui poserai la question”, a déclaré le Premier ministre japonais. Sharon s’était dit vendredi dans l’impossibilité de fixer une rencontre avec le leader palestinien, ce dernier étant continuellement en déplacement. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc