×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Le Japon annulera une partie de la dette irakienne

Par L'Economiste | Edition N°:1672 Le 29/12/2003 | Partager

. Cette dernière est estimée entre 115 et 120 milliards de dollarsLe Japon s'apprête à annuler une partie de la dette irakienne, qui s'élève à 4,1 milliards de dollars, sous la pression des Etats-Unis et dans la foulée de décisions similaires prises par d'autres pays créditeurs. C'est ce qu'ont rapporté jeudi les agences nippones Jiji et Kyodo. La décision devrait être formellement annoncée par le Premier ministre Junichiro Koizumi aujourd'hui lundi, à l'occasion de sa rencontre avec l'émissaire américain sur la dette irakienne James Baker. Le Japon et les Etats-Unis étudient la possibilité d'effacer les deux-tiers de l'ardoise irakienne, a ajouté Kyodo. James Baker, ancien secrétaire d'Etat américain, devait arriver samedi au Japon. Il s'est déjà rendu la semaine dernière en Europe et a obtenu de plusieurs pays, dont la Russie, l'Allemagne et la France, l'engagement de restructurer et de réduire, sous certaines conditions, la dette irakienne accumulée par le régime de Saddam Hussein. La dette irakienne totale est estimée entre 115 et 120 milliards de dollars. Sur ce chiffre, 41 milliards de dollars sont dus au Club de Paris (qui réunit 19 Etats membres), dont 21 milliards de principal. Dans le cadre du Club de Paris, l'Irak doit 4,1 milliards USD en principal au Japon, premier créditeur devant la Russie (3,5 mds) et la France (3 mds). Jusqu'à présent, Tokyo s'est montré plutôt réticent à l'idée d'annuler une partie des dettes irakiennes, notamment parce que le Japon a déjà donné 5 milliards de dollars pour la reconstruction du pays. Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc