×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

Lamiela, la seule marocaine du festival, chantera le 8 avril

Par L'Economiste | Edition N°:2250 Le 06/04/2006 | Partager

. La jeune Casablancaise rendra hommage à Joséphine Baker. Elle travaille à l’élaboration d’un album constitué de ses propres créations LE festival Jazz ablanca accueillera la chanteuse marocaine Lamiela le samedi 8 avril au Mégarama, l’occasion pour beaucoup de Casablancais de découvrir cette jeune chanteuse marocaine qui connaît un gros succès en France et en Belgique, où elle vit actuellement.De son vrai prénom Lamia, la jeune Marocaine est élevée à Casablanca dans une famille qui adore la musique. Sa maman, sa grand-mère et son oncle sont pianistes, son oncle est peintre. Très jeune, elle se montre passionnée de musique, de danse et même de théâtre. En attendant, Lamiela effectue des études primaires et secondaires à Casablanca puis intègre une école canadienne d’informatique et électronique. Elle est censée poursuivre ses études au Canada mais par manque de moyens financiers, reste au Maroc. Sa famille l’encourage alors à chanter. C’est vers le jazz, le blues et le gospel qu’elle est attirée. Lamiela montre ses talents de chanteuse à Casablanca en interprétant des standards internationaux: New York, New York, Georgia… ou des classiques français «La vie en rose» et «Bohemian Rhapsody» dans de prestigieux hôtels, restaurants et pianos-bars dans différents pays comme le Maroc, le Liban, la Belgique, etc. Elle chante également dans des festivals, comme le festival de jazz de Bruxelles… Lamiela enregistre au Maroc en 2002 un album intitulé «Oriental Soul». Elle est récompensée la même année en tant que meilleur interprète francophone au 6e «Tremplin des Etoiles» à Montélimar, en France. Aujourd’hui, elle décide de franchir le pas et travaille à l’élaboration de deux albums: l’un regroupe ses propres créations, et l’autre est composé par les chansons les plus populaires de Joséphine Baker, avec des variations de jazz, groove, soul music et music-hall. A l’occasion du centième anniversaire de la naissance de la star américaine, Lamiela a donc décidé de lui rendre hommage et c’est ce dernier album qu’elle va chanter samedi au Mégarama. Lamiela a également revisité la célèbre chanson «J’ai deux amours» ainsi que le fameux tube de Bob Dylan «The Times they are a changing» chantée par Joséphine lors de son dernier Olympia.N. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc