×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

La ville selon Sajid

Par L'Economiste | Edition N°:2199 Le 24/01/2006 | Partager

. Il dévoile son approche de développement de Casablanca. Dialogue, conviction, patience sont les mots d’ordre «Le Grand Casablanca, urbanisation et perspective», est le thème qui ouvre le cycle de conférences intitulé «les décideurs en question», initié par l’école HEM. Le concept consiste à inviter des personnalités locales ou nationales pour communiquer autour de leur plan, de leur vision et de leurs démarches. Le premier round de ces débats a été inauguré par le maire de Casablanca, Mohamed Sajid.D’entrée de jeu, le maire souligne l’importance de «mettre les décideurs en question». Le citoyen y retrouve son droit de demander aux responsables le bilan et d’être en mesure de juger de leur efficacité. «Rencontrer les gens que nous représentons, s’enquérir de leurs problèmes dans des rencontres publiques comme celle-ci nous permet d’avoir le feed-back de nos actions et de s’adapter en conséquence», affirme Sajid. Pour le maire, l’urbanisme n’est qu’une des composantes multiples du développement de la ville. D’autres éléments matériels et immatériels entrent en ligne de compte: «l’espace physique, le support économique, la communauté humaine, la structure politico-administrative… sont toutes des variables à prendre en considération dans chaque politique d’abord et dans chaque action, ensuite», souligne le conférencier. «Casablanca, l’expression d’une nouvelle problématique de développement» est l’un des points soulevés par le maire. A vrai dire, Casablanca doit être gérée autrement. Et pour cause, de nouvelles contraintes ont fait surface. L’accroissement, de plus en plus galopant, de la population urbaine secoue tous les secteurs et brouille les anciens schèmes de pensées et d’agir. Qui dit urbanisation dit pression sur les infrastructures (assainissement, eau potable, électricité, routes, ports…) et les services publics (écoles, hôpitaux…). Et toute la problématique revient à trouver le juste milieu entre le besoin et la prestation, défi constant pour les responsables.Autre contrainte: la compétition des autres villes et autres mégapoles du monde. La mise en place de Tanger-Med, par exemple, livrera rude concurrence à Casablanca, aussi bien sur le plan national qu’international. Et ce sont autant de marchés qu’elle va perdre. Seule issue: repositionner la capitale économique sur des niches où elle détient des avantages comparatifs. «Pérenniser l’industrie et s’ouvrir sur d’autres secteurs», dit, en substance, Sajid.«Comment faire de Casablanca le leader, une ville agréable où il fait bon vivre?» se demande le maire. Et de répondre. «La réponse est complexe et nécessite une approche engagée et engageante. Certes, il faut un savoir-faire, des compétences, des budgets aussi, mais surtout de la conviction». Il faut le reconnaître, la structure politico-administrative est trop complexe et ne facilite pas toujours la réactivité par rapport à l’urgence des problèmes. La solution que préconise le conférencier est de s’armer de patience et de persévérance contre la lourdeur et la lenteur des procédures. Pour asseoir un développement solide, une démarche engageante est aussi nécessaire. Tout le monde doit s’impliquer: élus, secteur public, entreprises, société civile et citoyens. Enfin, Sajid, en réponse aux questions nombreuses de l’assistance, a fait le tour de certains chantiers ouverts (voirie, collecte des déchets, éclairage public, transport en commun, espaces verts...). Il a aussi évoqué des aberrations des anciens conseils dont certaines ont été redressées et d’autres en cours de résolution. A. J.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc