×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

La Lydec rassure les industriels de Fuesenta

Par L'Economiste | Edition N°:441 Le 11/02/1999 | Partager

Les travaux d'assainissement de Fuesenta sont prévus pour bientôt. Les devis sont prêts et devront être envoyés aux industriels incessamment. La mise en service du réseau devra s'effectuer avant l'hiver 99.

Les dernières pluies inquiètent les industriels de Fuesenta, d'autant plus qu'ils n'ont pas encore reçu les devis de la Lydec concernant le projet d'assainissement de leur zone.
Avec un ton rassurant, les responsables de la Lydec affirment avoir pris l'engagement d'aboutir dans le projet et qu'il n'y a aucune raison de s'inquiéter. "Les devis sont prêts et seront distribués très prochainement", indiquent-ils.
Un projet de convention-type a été préparé par la Lydec et transmis à l'Association Izdihar (Association des opérateurs économiques des zones industrielles de la Préfecture Sidi Bernoussi-Zenata). La convention devrait être approuvée et signée par les représentants des industriels.
Pour M. Mohamed Sajid, président de l'Association, cette formalité est jugée inutile, puisque l'acceptation des devis fait foi du consentement des industriels. Ainsi, la Lydec va annexer à chaque devis un exemplaire de la convention qui consiste à rappeler les termes de l'accord ayant eu lieu le 20 octobre dernier.
Il est prévu dans la convention une participation financière de la part des industriels de Fuesenta de l'ordre de 4 millions de DH/HT. Cette somme comprend les frais de la participation au premier établissement (PPE) et une participation à la réalisation des travaux. Les contributions seront calculées proportionnellement aux surfaces des lots.
La convention prévoit par ailleurs des facilités pour les règlements des contributions. Les industriels souhaitant bénéficier de cette faveur devront supporter des frais financiers au taux de 10%. Par contre, les paiements "cash" sont prévus en trois tranches, à savoir 20% au début des travaux, 30% à mi-chantier et le reliquat lors du raccordement définitif.
Le plus important selon les responsables de la Lydec est de finir les travaux avant les pluies de l'hivers 1999. La mise en service du réseau d'assainissement de la zone de Fuesenta est prévue donc pour fin octobre de cette année.
Pour des raisons techniques de réalisation des travaux, il est plus efficace de démarrer et accélérer le chantier durant la basse saison (en été), l'activité des industriels étant plus calme pendant cette période. Les travaux pourront être réalisés sans trop de dérangements des exploitants dans la zone industrielle, de leurs employés et visiteurs. Il s'agit de creuser et de placer des canaux, ce qui va parfois bloquer les accès à la zone. Les responsables de la Lydec souhaitent une meilleure implication de la part des industriels pour réaliser les travaux dans de bonnes conditions.
Rappelons que les travaux consistent à mettre en place un système d'assainissement en réseau séparatif (eaux pluviales/eaux usées). Le projet comprend également la construction d'une station de pompage qui refoulera l'eau déversée vers un collecteur déjà existant.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc