×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Economie Internationale

    La CEI a besoin d'investissements directs

    Par L'Economiste | Edition N°:24 Le 09/04/1992 | Partager

    Lors de la présentation du premier rapport annuel de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD), son président, M. Jacques Attali a déclaré que le déficit de la balance des paiements de la CEI atteindrait 18 milliards de Dollars cette année et pourrait doubler en 1993.
    Il estime que le financement de ces déficits devrait se faire par l'intermédiaire d'investissements directs: projets d'infrastructure, privatisation de l'agriculture, l'exploitation du pétrole et d'autres sources d'énergie.
    Par ailleurs, la BERD ne devrait pas prêter plus de 40% de ses ressources aux pays de la CEI d'ici à la fin de 1993.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc