×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

La CCI tiendra son prochain congrès au Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:1765 Le 11/05/2004 | Partager

. L’événement aura lieu du 6 au 9 juin à MarrakechLa Chambre de commerce internationale tiendra son 35e congrès mondial du 6 au 9 juin prochain à Marrakech. C’est la première fois que cette organisation l’organise dans un pays émergent. C’est son président, et aussi patron de Vivendi Universal France, Jean René Fourtou, qui est à l’origine de cette décision. L’une des priorités du 35e congrès sera de “ se pencher sur le rôle des entreprises dans le partage des fruits de la mondialisation ”. Pour le Maroc, la tenue de ce congrès de la CCI à Marrakech est une opportunité non négligeable, surtout avec la présence d’éminentes personnalités du gotha international des affaires. Une manière de tirer profit des expériences internationales en matière d’investissement. D’ailleurs, des réunions interactives et ateliers de travail sont prévus dans le cadre du Centre pour l’investissement et le partenariat (CIP) mis en place avec le soutien de la direction des investissements du ministère de l’Economie. Outre la promotion de l’investissement, la CCI joue un important rôle dans l’arbitrage international. Rien qu’en 2003, cette organisation a traité 580 demandes d’arbitrage. Les affaires maritimes dominent, en général, les dossiers présentés à la CCI. Les effets de l’élargissement de l’Union européenne sur le commerce mondial feront par ailleurs l’objet d’une intervention de l’ex-président français, Valéry-Giscard d’Estaing. Cette intervention précède la réunion du sommet européen. En outre, le congrès connaîtra la publication des résultats d’une enquête sur les problèmes majeurs qui doivent être résolus pour stimuler l’économie mondiale. Cette annonce aura lieu les 6 juin, lors de la session d’ouverture du 35e congrès. Soit donc, deux jours avant l’ouverture du sommet du G 8 à Sea Island (Etats-unis). “Grâce à cette enquête, nous espérons transmettre un message de la part du monde des affaires aux dirigeants des huit pays les plus industrialisés et dans lequel nous rappelons ces responsables politiques à la réalité avant qu’ils n’arrêtent les stratégies qui vont décider du sort de l’économie mondiale ”, explique, dans un communiqué, Maria Livanos Cattaui, secrétaire générale de la Chambre de commerce internationale.


Carte de visite

Créée en 1919, la CCI est la plus grande organisation mondiale des entreprises. Elle est aussi la plus représentative puisqu’elle compte des milliers de membres. La CCI est présente dans 130 pays à travers des comités nationaux. Le prochain congrès sera l’occasion pour les 750 participants étrangers issus du monde des affaires et de l’entreprise, de discuter des moyens de “ défendre la cause de l’économie mondiale ”. La Chambre de commerce internationale a pour rôle d’établir des règles destinées à régir au quotidien la conduite du commerce international. Elle formule également la politique des entreprises sur un éventail de questions de fond. Quelque 2000 experts apportent des réponses aux interrogations des entreprises membres. Ces questions intéressent des domaines et des secteurs aussi divers et vont des biotechnologies à l’arbitrage, ou encore à la bonne gouvernance des entreprises, aux pratiques bancaires, à la propriété industrielle, à l’investissement.J.E. HERRADI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc