×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

La Bourse on-line: Quelles perspectives?

Par L'Economiste | Edition N°:2429 Le 25/12/2006 | Partager

. Le routage automatique vise 80% des ordres pour 2007. Obligation de formation des e-boursicoteurs aux outilsSous le thème «La Bourse on-line: une nouvelle technologie au service du développement du marché boursier», le workshop organisé par la Bourse de Casablanca, jeudi 21 décembre, a réuni les spécialistes du marché boursier marocain, le CDVM et les responsables de la société gestionnaire.Depuis le démarrage de la cotation électronique il y a dix ans, la société gestionnaire n’a pas cessé de développer le marché et l’orienter vers la Bourse en ligne. Pour l’année prochaine, l’objectif serait «la généralisation du principe de routage automatique des ordres à toutes les sociétés de bourse», déclare Mohamed Bellali, responsable du service systèmes à la BVC. «En 2007, nous espérons que 80% des ordres passeront via le routage automatique», ajoute-t-il. Actuellement, cinq sociétés de bourse sont en production avec un serveur de routage des ordres qui prend automatiquement les ordres enregistrés dans la base de données pour les envoyer au fil de l’eau à la Bourse. Plusieurs autres sociétés de bourse sont en phase de test et de développement de cette nouvelle technologie. En 2006, ce sont à peu près 40% des ordres qui transitent par le système de cotation électronique GL Router produit de GL Trade France.Tous les intervenants s’accordent pour dire que la Bourse en ligne présente un certain nombre d’avantages: instantanéité de l’ordre, un feed-back immédiat (acquittement ou refus de l’ordre), faibles coûts et un gain de productivité important…Bref ça simplifie la vie du boursicoteur. Par ailleurs, cette nouvelle technologie présente des limites et des contraintes. L’expérience de Dar Tawfir, premier et unique site de courtage en ligne, révèle que les transactions importantes passent toujours par la voie classique et que «l’outil informatique reste encore un simple moyen d’information pour les clients non avertis», estime Hind Dinia, directeur général de Dar Tawfir. Par ailleurs, pour les avertis «qui ne sont pas très nombreux, le contact humain est passé au deuxième plan, ils ont vite adopté le nouveau système». Après la délocalisation de la négociation en 2001, le lancement du championnat de la Bourse, la même année, a été une bonne expérience pour familiariser les investisseurs avec la Bourse en ligne avant de le faire réellement. Un an après, la Bourse lance le système de règlement-livraison simultanés qui constitue une des conditions nécessaires à la réussite de tout système de e-Bourse.  Saïd MABROUK

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc